Bourse

Sociétés

UBISOFT en nette hausse, début prometteur pour la nouvelle itération d'Assassin's Creed

AOF - 12 novembre 2020


(AOF) - Sous pression en début de semaine en raison d'une rotation sectorielle pénalisant les valeurs ayant bénéficié du Covid-19, l'action Ubisoft (+4,61% à 78,92 euros) a signé aujourd'hui la plus forte progression du SBF 120. Elle s'est rapprochée de son cours de clôture de 81,9 euros précédant son profit warning du 30 octobre. L'éditeur de jeux vidéo a fait état aujourd'hui d'un bon démarrage pour le nouvel opus de sa franchise vedette, Assassin's Creed Valhalla.

Assassin's Creed Valhalla est l'un des trois jeux de prestige (AAA) qu'Ubisoft va commercialiser au quatrième trimestre, période stratégique s'il en est pour cette industrie. Le groupe français prévoit réaliser 40% de ses revenus sur les trois derniers mois de l'année. Après Watch Dog's Legion le 29 octobre et Assassin's Creed Valhalla le 10 novembre, le groupe français lancera Immortals Fenyx Rising le 3 décembre.

Sorti le 10 novembre, Assassin's Creed Valhalla a rassemblé le jour de son lancement un nombre de joueurs actifs multiplié par deux par rapport à son aîné, Assassin's Creed Odyssey. Selon l'éditeur de jeux vidéo, cette tendance devrait se prolonger avec l'augmentation des ventes de la nouvelle génération de consoles. Le jeu a atteint des niveaux élevés d'audience et d'engagement sur Twitch et YouTube, qui surpassent tous les lancements de jeux Ubisoft à ce jour.


De l'importance du succès d'un jeu sur Twitch et les réseaux sociaux.

Une analyse de JPMorgan suggère une forte corrélation entre l'audience de Twitch dans les deux premières semaines suivant la sortie d'un jeu et le succès des ventes. L'analyste a appliqué cette approche à Watch Dog's Legion et déterminé qu'il s'agit probablement d'un jeu de "catégorie B" en termes de succès commercial, c'est-à-dire qu'il sera en dehors du Top 20 des jeux de l'année mais pas un échec commercial. Il devrait toutefois atteindre son objectif de 5 millions d'exemplaires vendus. Le broker compte appliquer la même analyse pour Assassin's Creed Valhalla, sur lequel il fonde d'importants espoirs. JPMorgan prévoit la commercialisation de 10 millions d'exemplaires.

Outre le communiqué " encourageant " d'Ubisoft, LCM souligne pour sa part que les notes acquises le premier jour par Valhalla semblent tenir avec notamment un très bon 85 sur la Xbox Series X de Microsoft. Le broker a ajusté à la marge ses prévisions avec des net bookings, équivalent des revenus, désormais attendus à 2,2 milliards d'euros contre 2,15 milliards auparavant. Son objectif de cours a été rehaussé de 70 euros 72 euros, mais sa recommandation reste à Neutre du fait d'une valorisation correcte.

Autre bonne nouvelle pour le groupe et l'ensemble du secteur, Sony lance aujourd'hui sa nouvelle console, la PS5, sur les marchés américain, australien, canadien, coréen et japonais. Elle sera disponible en France et dans le reste du monde, le 19 novembre. Sur l'exercice fiscal, clos fin mars, la firme japonaise compte réaliser une meilleure performance que lors du lancement de la PS4. 7,6 millions d'exemplaires avait alors été vendus entre sa sortie et la fin de l'exercice.