Bourse

Sociétés

UBISOFT : victime de l'avertissement d'ELECTRONIC ARTS

AOF - 06 février 2019

(AOF) - Ubisoft (-9,53% à 72,16 euros) a terminé la séance dans les tréfonds du SBF 120, son concurrent américain Electronic Arts ayant dévoilé hier soir des résultats trimestriels décevants et un avertissement. Pas de miracle, la sanction en après-Bourse était lourde en après Bourse : -17%. Pour expliquer ses mauvais résultats, Electronic Arts a mis en cause l'intensité de la concurrence. La performance commerciale du jeu Battlefield V a aussi été décevante. Pour LCM, cet avertissement semble plus lié à la moindre performance des jeux du groupe qu’à l’environnement sectoriel.

Le broker a ainsi confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 107 euros sur Ubisoft.

Au troisième trimestre, clos fin décembre, Electronic Arts a généré un bénéfice net de 262 millions de dollars, soit 86 cents par action, contre une perte de 186 millions de dollars, représentant 60 cents par action, un an plus tôt. En données ajustées, le bénéfice par action est ressorti à 1,93 dollar, soit un cent de moins que le consensus.

Les revenus ont augmenté de 11,1% à 1,29 milliard de dollars, dont 908 millions de dollars (+16,4%) pour les revenus digitaux. En données ajustées, le chiffre d'affaires du groupe a atteint 1,6 milliard de dollars alors qu'il était anticipé par le consensus à 1,75 milliard de dollars.

Sur l'exercice 2019, l'éditeur américain de jeux vidéo est désormais plus pessimiste. Il cible en données ajustées un bénéfice par action de 3,85 dollars et des revenus de 4,75 milliards de dollars. Electronic Arts tablait auparavant sur respectivement 4,50 dollars par action et 5,2 milliards de dollars.