Bourse

Sociétés

UFF : net repli du résultat d’exploitation en 2018

AOF - 21 février 2019


(AOF) - UFF a généré en 2018 un bénéfice net de 104,1 millions d’euros (+185%) qui s’explique par la cession, au second semestre, de la quote-part de 30% détenue dans la société PREIM, pour un montant net d’impôts de 79,9 millions d’euros auquel s’ajoute la quote-part de résultat, issue de cette participation, comptabilisée au premier semestre pour 3,7 millions. Le résultat d’exploitation de banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine a chuté de 29% à 31,5 millions d’euros. Elle a été confrontée à un recul de 8% du produit net bancaire de 213,8 millions d’euros.

Les commissions de placement (-11%) répercutent la baisse de la collecte commerciale sur l'ensemble des secteurs (-39% pour les valeurs mobilières, -2% pour l' " entreprise ", -18% pour les SCPI et -20% pour l'immobilier) à l'exception de l'assurance vie qui progresse de 3%.

UFF affiche une collecte nette de 180 millions d'euros en progression de 96%. Malgré une activité commerciale moins forte, le gestionnaire de patrimoine tire parti de la baisse marquée des remboursements de fonds à terme arrivés à échéance (16 millions d'euros contre 75 millions d'euros en 2017) et d'une diminution du volume de sorties (rachat et sinistres) de 8%.

Le Conseil d'administration, réuni le 21 février 2019 pour arrêter les comptes, a décidé de proposer à l'Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra le 22 mai prochain, le versement de 87% de son résultat net consolidé normatif soit un dividende de 1,11 euro par action. Dans une année contrastée, le Conseil d'Administration a, par ailleurs, souhaité proposer le versement d'un dividende complémentaire de 0,84 euro par action ce qui représente 16% du résultat net issu de PREIM (quote-part de résultat mis en équivalence et plus-value de cession).

Sous réserve de l'approbation par l'Assemblée générale des actionnaires et compte tenu du versement d'un acompte de 0,70 euro le 1er novembre 2018, le solde du dividende, versé le 29 mai 2019, s'élèverait à 1,25 euro par action.