Bourse

Marchés

Une hausse en trompe l'œil

AOF - 18 février 2019


(AOF) - Incertains en matinée, les principaux marchés actions européens ont finalement terminé en hausse. Le CAC 40 a gagné 0,3% à 5 168,54 points. L’Euro Stoxx 50 a progressé de 0,11% à 3 244,76 points. Cette nouvelle progression des indices s'est réalisée dans des volumes d'échanges réduits en raison de la fermeture de Wall Street pour cause de "Washington's Birthday".

Les Bourses européennes ont continué d'être soutenues par des développements favorables dans le dossier commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Vendredi dernier, le président chinois Xi Jinping a indiqué que des progrès importants avaient été accomplis lors des discussions et qu'elles se poursuivraient cette semaine. Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor américain, a évoqué de son côté des discussions " productives ".

L'enjeu est d'importance alors que de récentes statistiques confirment l'impact négatif de cette guerre commerciale sur l'économie chinoise, l'un des principaux moteurs de la conjoncture mondiale.

Ainsi, ce matin, la principale fédération de constructeurs automobiles chinois a annoncé une chute du marché automobile du pays de 15,8% sur un an en janvier, son septième mois consécutif de baisse.

D'un point de vue sectoriel, les valeurs automobiles ont souffert de cette mauvaise nouvelle. Elles ont également pâti de la menace réitérée par Donald Trump de relever les droits de douane sur les véhicules et pièces détachées importés.

A la Bourse de Paris, Renault (-1,21%) a donc accusé le repli le plus marqué du CAC 40 tandis que Peugeot a bien résisté (+0,38%).

A contrario, le secteur bancaire s'est favorablement distingué (+2,45% pour Crédit Agricole ; +2,57% pour Société Générale), soutenu, comme vendredi par la spéculation. Les investisseurs estiment que la BCE pourrait octroyer une nouvelle salve de prêts à long terme (TLTRO) aux banques de la zone euro afin de relancer le crédit.