Bourse

Marchés

Une semaine de Bourse - Le CAC 40 en petite forme : Donald Trump a été testé positif au Covid

AOF - 02 octobre 2020


(AOF) - Les marchés européens ont terminé proches de l'équilibre à la suite de l'annonce selon laquelle le président américain et son épouse avaient été testés positifs au Coronavirus. Grace à ses gains de toute fin de séance, l’indice CAC 40 a gagné 0,02% à 4 824,88 points, portant ses gains sur la semaine à 2,01%. L’EuroStoxx50 a cédé 0,1% à 3 190,93 points. Aux Etats-Unis, le Dow Jones perdait 0,64% et le Nasdaq Composite, 0,99% vers 17h30.

" Ce soir, @FLOTUS et moi avons été testés positifs au Covid-19. Nous allons commencer immédiatement notre processus de quarantaine et de récupération " a tweeté Donald Trump, entraînant les futures nettement dans le rouge avant l'ouverture en Europe. Selon les dernières informations, le président américain ressentirait seulement des " symptômes légers ". Un nouveau facteur d'incertitudes est donc injecté dans des marchés déjà volatils à un mois de l'élection présidentielle américaines.

Le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis en septembre n'a pas apporté de soutien au marché. L'économie américaine a créé en septembre 661 000 emplois, un chiffre inférieur au consensus s'élevant à 850 000. En revanche, le taux de chômage a surpris favorablement en tombant à 7,9%, là où le marché visait 8,2% après 8,4% en août.

Au chapitre des valeurs, STMicroelectronics (+8,5%) a affiché la meilleure performance hebdomadaire du CAC 40 grâce à des revenus trimestriels meilleurs que prévu. Veolia a gagné plus de 3% après avoir relevé son offre pour racheter la participation d'Engie dans Suez : +13% en 5 séances.

Certaines sociétés de l'indice SBF 120 ont connu des progressions bien plus spectaculaires : +57,7% pour Lagardère, dont Bernard Arnault et Vivendi s'arrachent les titres. Tarkett s'est adjugé plus de 35% car il anticipe des profits supérieurs aux attentes du marché.

En revanche, Alstom a reculé de près de 4%, Bouygues ayant vendu 4,8% du capital.