Bourse

Marchés

Une semaine en dents de scie

AOF - 17 juillet 2020


(AOF) - Les principaux marchés actions européens ont clôturé proches de l'équilibre en l'absence de bonnes nouvelles sur le front du Covid-19 comme sur le front macro-économique. Le CAC 40 a cédé 0,31% à 5 069,92 points tandis que l'Euro Stoxx 50 a gagné 0,05 % à 3 367 points. A Wall Street aussi la prudence est de mise, comme en témoigne la quasi stabilité du Dow Jones et du Nasdaq. Sur la semaine cependant, le bilan est positif à l'issue d'une semaine en dents de scie. Soutenu les premiers jours par l'espoir d'une reprise rapide de l'économie mondiale, le CAC 40 affiche en gain de près de 2%.

Aujourd'hui, les investisseurs sont restés prudents face au retour des tensions entre la Chine et les États-Unis au sujet de Hong Kong. Ils continuent par ailleurs d'observer la propagation du coronavirus dans le monde et sa persistance en Europe et aux Etats-Unis.

Ils s'intéressent particulièrement à l'ouverture du conseil européen qui doit s'accorder sur le plan de relance mutualisé de 750 milliards d'euros. Un échec ou trop de tergiversations serait mal accepté par les marchés qui détestent plus que jamais l'incertitude.

Dans ce contexte, la baisse inattendue du moral des ménages au mois de juin n'a rien fait pour arranger les choses. L'indice de confiance du Michigan a reculé à 73,2 après 78,1 en juin alors que les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre en hausse à 79.

A la Bourse de Paris cette semaine, les valeurs cycliques et bancaires ont tiré leur épingle du jeu, à l'image de Renault (+10%), STMicroelectronics (+8,4%) et Société Générale (+7%).