Bourse

Sociétés

VALEO est parvenu à signer un accord majoritaire de compétitivité avec les syndicats

AOF - 30 septembre 2020

(AOF) - Après trois mois de discussions, Valeo (-1,57% à 26,25 euros) est parvenu à signer un accord majoritaire de compétitivité et de performance collective, avec les organisations syndicales CFE-CGC et FO. « Tous les sujets ont été posés sur la table, sans tabou aucun », a expliqué l’équipementier automobile. Dans un contexte de crise du Covid-19, cet accord devrait permettre de réduire les coûts de personnel et préserver la compétitivité des activités françaises, sans toucher à l’emploi.

Valeo a, en effet, pris l'engagement ferme de ne procéder à aucune fermeture de sites et aucun licenciement économique contraint en France dans les deux ans à venir.

En contrepartie, les syndicats expliquent que l'accord prévoit un gel des salaires, une minoration des indemnités de départ à la retraite ou encore une réduction du montant des primes.

" Nous avons fait le choix de la négociation collective afin d'associer nos partenaires sociaux aux décisions qui s'imposent face à la crise. La qualité du dialogue social nous a donné raison ", a commenté Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo.

Cet accord intervient dans un contexte particulièrement difficile pour le secteur automobile qui a été touché de plein fouet par la pandémie de Coronavirus. Lors du premier semestre 2020, Valeo a ainsi accusé une perte de nette de 1,2 milliard d'euros, tandis que son chiffre d'affaires a chuté de 28% à 7,06 milliards d'euros.

Rappelons que Valeo emploie quelque 13 500 personnes en France dans 23 sites de production et 14 centres de R&D.