Bourse

Sociétés

VALLOUREC : la reprise est en marche

AOF - 21 février 2019


(AOF) - Vallourec a flambé de plus de 24% à 2,15 euros, soutenu par des résultats annuels supérieurs aux attentes et des prévisions encourageantes. Les investisseurs sont rassurés par le bond du résultat brut d'exploitation et l'amélioration de free cash flow au quatrième trimestre. Ils saluent également l'annonce de nouvelles mesures d'économies et l'extension de lignes bancaires. Fort de ces bonnes nouvelles, le fabricant de tubes sans soudure en acier devrait respecter son covenant cette année et ne pas avoir donc besoin de procéder à une augmentation de capital forcément dilutive.

En 2018, Vallourec a accusé une perte nette de 502 millions d'euros, légèrement réduite par rapport à celle de 2017 (-537 millions).

Le résultat brut d'exploitation s'est établi à 150 millions après seulement 2 millions en 2017, traduisant une nette amélioration au quatrième trimestre 2018 (89 millions après 61 millions sur les neuf premiers mois). Le consensus le donnait à 121 millions sur l'année.

Sur la période, le chiffre d'affaires de la société parapétrolière a progressé de 11% à taux de change constant pour atteindre 3,921 milliards. Le marché escomptait 3,896 milliards.

Le free cash flow est ressorti est - 494 millions, ce qui témoigne d'une forte amélioration au dernier trimestre. Sur les neuf premiers en effet, cet indicateur s'établissait en effet à -571 millions.

Vallourec a bénéficié au dernier trimestre d'une nette progression de son activité en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen Orient et en Afrique tout en recueillant les fruits de son plan de transformation. Pour preuve, le groupe a dépassé ses objectifs initiaux de 400 millions d'économies d'ici à 2020 puisque 445 millions ont déjà été atteints.

L'endettement net du groupe permet d'afficher un ratio d'endettement ajusté de 72% (71% fin septembre) largement inférieur du covenant de 100%.

Par ailleurs, la société a annoncé l'extension à février 2021 de 600 millions d'euros de lignes bancaires arrivant précédemment à échéance 2020.

Pour 2019, le groupe vise une forte croissance du résultat brut d'exploitation et une poursuite de l'amélioration du besoin en fonds de roulement. Il promet également de nouvelles initiatives permettant d'accroître de 200 millions d'euros les économies d'ici à 2020, dont plus de 50% dès 2019.

En conclusion, sur la base des tendances actuelles du marché, Vallourec pense respecter son covenant bancaire à la fin de l'exercice.

Selon une source de marché, Oddo BHF a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 3,60 euros sur la valeur. 

La "recovery" du groupe constitue toujours un réel challenge mais les indicateurs actuels permettent d'être confiants pour 2019 et au-delà, a précisé le courtier.