Bourse

Sociétés

VICAT grimpe fort au SRD grâce à sa belle croissance trimestrielle et à ses perspectives

AOF - 04 novembre 2020

(AOF) - Vicat (+8,23% à 29,60 euros) a figuré en bonne place sur le podium du SRD, au lendemain de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel. Le cimentier a fait état au troisième trimestre 2020 d'une croissance de 6% en base publiée et de 12% à périmètre et taux de change constants (PCC), réalisant un chiffre d'affaires de 762 millions d'euros. Une performance réalisée grâce à la levée des mesures strictes de confinement et à un effet de rattrapage au cours de l’été, "en ligne avec la tendance observée au cours du mois de juin 2020", indique le groupe.

Sur les neufs premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires consolidé a atteint 2,066 milliards d'euros, stable en base publiée (+0,3%), mais en progression de +2,1% à PCC. Cela inclut un effet change négatif de -2,5% en raison de la dépréciation du real brésilien, de la livre turque, de la roupie indienne et du tengué kazakh, et d'un effet périmètre positif de 0,8% lié à l'acquisition de Ciplan au Brésil en janvier 2019.

Dans le détail, l'activité Ciment a progressé de 4,7% en publié et de 8,4% à PCC, alors que les activités Béton & Granulats et Autres Produits & Services ont toutes les deux reculé, respectivement de 3,4% et 1,1% en publié, et de 3,3% et 1,9% à PCC.

D'un point de vue géographique, toutes les région du monde, sauf la France (-5,8%) et l'Asie (-9,2%), ont affiché une croissance soutenue à périmètre et taux de change constants.

Compte tenu du contexte, Vicat a choisi de fournir de façon exceptionnelle son EBITDA et son EBIT générés sur 9 mois. Le premier s'établit ainsi à 403 millions d'euros (+8,1% en publié, +11,7% à PCC), et le second s'est élevé à 201 millions d'euros (+14,6% en publié, +20,5% à PCC). Des chiffres qui traduisent une poursuite de l'amélioration de la rentabilité opérationnelle sur les zones Amériques, Afrique, Europe (hors France) et en Asie.

"L'impact Covid sur la rentabilité opérationnelle du groupe a été gommé fin juillet. La bonne dynamique observée depuis, en particulier dans les dernières implantations du Groupe en Inde et au Brésil, permet d'envisager une progression sensible à périmètre et change constants de la rentabilité opérationnelle du groupe en 2020", a déclaré Guy Sidos, PDG de Vicat.

Plus précisément, il s'attend désormais à une croissance marquée de son Ebitda à périmètre et changes constants. Cette prévision tient compte de la reprise de l'activité, de la baisse des coûts de l'énergie de 8% (soit un impact estimé de -24 millions d'euros hors impact volumes et changes) et du programme de réduction des coûts de structure (estimé à -28 millions d'euros).

Enfin, Vicat a terminé le trimestre avec 2,381 milliards d'euros de capitaux propres et une dette nette de 1,265 milliard d'euros (-10,1% sur un an).