Bourse

Sociétés

VIRBAC confirme l'ensemble de ses prévisions

AOF - 20 janvier 2021


(AOF) - Après un début d'année étonnement difficile (-17% entre le 5 et le 21 janvier sans raison apparente), Virbac a repris le chemin de la hausse ce mercredi (+3,11% à 215,50 euros). Les investisseurs saluent la publication d'un chiffre d'affaires annuel et de prévisions conformes aux attentes des analystes. En 2020, les ventes du groupe familial sont ressorties à 934,2 millions d'euros, en baisse de 0,4% mais en hausse de 1,8% hors Sentinel (la marque américaine cédée cet été). A taux de change et périmètre constants, la croissance s'est établie à 5,7%.

Sur le seul quatrième trimestre, les ventes se sont élevées à 220,3 millions, en baisse de 8,6% en raison de taux de change défavorables. En organique, la croissance atteint 2,6%.

Le groupe a souligné que cette croissance lui permettait de clôturer l'année de façon positive grâce à la résilience du secteur et à une bonne exécution de sa stratégie.

Pour 2020, le ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" devrait bénéficier de l'effet favorable de l'activité sur l'année écoulée, ainsi que de l'impact non récurrent lié à la très forte diminution des dépenses (en lien avec les restrictions sanitaires liées à la Covid-19), et se situer autour de 14% à taux de change constants et à périmètre réel en 2020 (l'évolution des taux de change devrait avoir un impact négatif sur ce ratio estimé autour de -0,7 pt).

Pour 2021, Virbac anticipe une croissance du chiffre d'affaires à taux et périmètre constants comprise entre 3% et 5% (soit entre 0% et 2% à taux constants et périmètre réel), ainsi qu'un ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" qui devrait se situer entre 10% et 12% à taux de change constants.

Enfin, comme indiqué en septembre 2020, le groupe amorce une phase de transition sur la période 2021-2022. Aussi, ses investissements pourraient avoisiner 60 millions d'euros par an sur ces deux exercices.

Virbas assure cependant resté vigilant à l'évolution de la pandémie dans les prochains mois et aux impacts sur son activité.

En première approche, Jefferies a confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 220 euros sur Virbac après une publication sans surprise.

Un point de vue partagé par Stiffel, qui a maintenu lui aussi sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 245 euros. Le broker juge le potentiel du titre limité et dit préférer son concurrent Vétoquinol.