Bourse

Sociétés

VIRBAC : le rebond se poursuit

AOF - 17 septembre 2019


(AOF) - Après plusieurs années de convalescence, Virbac affiche désormais une santé de cheval et la Bourse apprécie. Le titre du laboratoire vétérinaire a flambé de 18,25% à 201,50 euros après avoir atteint un peu plus tôt 204 euros, soit son plus haut niveau depuis la mi-janvier 2016. Une date loin d'être anodine. Le groupe avait lancé un profit warning en raison de graves déboires aux Etats-Unis liées à la fermeture, plus longue que prévu, de son usine de Saint Louis. Si le titre n'a pas encore retrouvé le niveau qui était le sien avec l'annonce de ce problème (250 euros), il s'en rapproche pas à pas.

Sur les six premiers mois de l'exercice, Virbac a réalisé un résultat net de 26,4 millions d'euros, en hausse de 115,5 % en raison d'une base de comparaison très favorable. L'an dernier, le groupe avait encore enregistré d'importances dépréciations liées à sa filiale américaine.

Le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions a bondi de 48,1% à 66,9 millions, faisant ressortir une marge de 14,6% à taux constants.

Quant au chiffre d'affaires, il atteint 463,7 millions d'euros, en croissance de 7,9% en publié et de 6,6% à taux de change et périmètre constants. " L'activité du premier semestre vient conforter les perspectives annoncées par le groupe pour l'année 2019 ", a indiqué Virbac.

Mieux, le groupe a relevé ses prévisions annuelles. Il table désormais sur une croissance annuelle du chiffre d'affaires à taux constants "dans le haut de la fourchette de 4% à 6% par rapport à 2018", contre entre 4% et 6% auparavant. Jefferies vise 6% et le consensus, 6,2%.

La marge opérationnelle courante avant amortissement des actifs issus d'acquisitions devrait à présent progresser d'environ 2 points par rapport à 2018 à taux de change constants, contre 1 point auparavant. Jefferies vise +1,3 point et le consensus, +1 point.

Sur le plan financier, le strict contrôle des capitaux engagés devrait permettre un désendettement compris entre 40 et 50 millions euros à taux constants sur l'année. Dans ce cadre, Virbac assure qu'il respectera ses convenants.

Jefferies a confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 146 euros sur Virbac. S'il s'attendait au relèvement de l'objectif de ventes, le broker est favorablement surpris par la révision à la hausse de l’objectif de marge.

Il observe que Virbac bénéficie de marchés dynamiques avec une croissance robuste aux Etats-Unis et dans les anti-parasitaires, deux points de faiblesses précédemment. Compte tenu de la vigueur du free cash flow, Jefferies se fait moins de souci concernant le respect des covenants.