Bourse

Sociétés

VIVENDI : Banijay croque Endemol Shine Group

AOF - 28 octobre 2019

(AOF) - C'est désormais officiel: Banijay va racheter Endemol Shine Group et entrer dans une autre dimension. Le groupe français, fondé par Stéphane Courbit et détenu à 31,4% par Vivendi, a annoncé samedi la conclusion d’un accord définitif en vue d'acquérir 100% des actions du néerlandais. Endemol Shine Group, spécialiste mondial de la production audiovisuelle, est détenu conjointement par The Walt Disney Company et des fonds gérés par des filiales d'Apollo Global Management. Le prix payé serait d'environ 2 milliards d'euros selon des informations de presse.

" Endemol Shine apporte un incroyable éventail de talents à la pointe de l'industrie, des marques de renommée mondiale et un contenu créatif de haute qualité. La combinaison des ressources de ces deux sociétés renforcera instantanément notre position sur le marché mondial ", a commenté Marco Bassetti, directeur général de Banijay.

Le rapprochement entre les deux groupes va en effet donner naissance à un géant de la production en télévision, dont le chiffre d'affaires annuel devrait s'élever à environ 3 milliards d'euros pour l'exercice clos le 31 décembre 2019.

Une fois l'acquisition réalisée, le groupe Banijay détiendra concrètement près de 200 sociétés de production dans 23 territoires et les droits sur près de 100 000 heures de contenu.

Le catalogue combiné devrait notamment inclure certaines des marques et formats les plus connus dans le monde tels que Black Mirror, Versailles, The Millennium Trilogy, Peaky Blinders, Big Brother, MasterChef, Survivor, Temptation Island, Wife Swap et The Island.

Concernant l'acquisition d'Endermol Shine Group, elle sera financée par une augmentation de capital du groupe Banijay et par un financement par emprunt engagé, qui comprend un refinancement intégral de la dette financière existante de Banijay et d'Endemol Shine, soutenu par Deutsche Bank, Natixis et Société Générale.

A l'issue de la clôture, le groupe combiné sera détenu par la LDH (une société holding contrôlée par Financière LOV (52%), la société d'investissement de Stéphane Courbit) à hauteur de 67,1%, et Vivendi à hauteur de 32,9%.

A la Bourse de Paris, Vivendi a bien débuté la semaine. Le titre a gagné 1,13% à 25,16 euros.