Bourse

Sociétés

VIVENDI : en pôle du CAC 40 après ses revenus trimestriels

AOF - 21 octobre 2020

(AOF) - Vivendi a été propulsé à la tête de l'indice phare parisien et a progressé de 1,55% à 25,25 euros au lendemain de la publication de ses revenus du troisième trimestre de son exercice 2020. Les investisseurs apprécient la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes du marché. Le groupe de contenus et de médias a ainsi fait état d'une hausse de 0,7%, à taux de change et périmètre constants (tcc), de son chiffre d'affaires trimestriel à 4,022 milliards d'euros.

Vivendi souligne dans son communiqué que les revenus trimestriel sont essentiellement en hausse grâce à la progression d'Universal Music Group (UMG) (+6,1%, tcc) et d'Editis (+10,4%, tcc).


Côté analystes, Jefferies salue des revenus trimestriels supérieurs à ses estimations. Il met en relief qu'UMG a notamment bénéficié des fortes ventes physiques au Japon. Le bureau ajoute que Canal + s'est remis de la baisse de ses revenus en France du trimestre dernier.

Le courtier réitère sa recommandation Conserver ainsi que son objectif de cours de 26 euros sur la valeur.

Pour sa part, Deutsche Bank réitère sa recommandation d'Achat ainsi que son objectif de cours de 29 euros sur le titre. La maison d'études note également des revenus trimestriels au-dessus de ses attentes. L'analyste met en avant que la croissance organique du groupe est revenue en territoire positif à 0,7% sur un an au troisième trimestre, représentant une amélioration significative de 8,6 points de pourcentage par rapport aux -7,9% enregistrés au deuxième trimestre.

L'analyste souligne, par ailleurs, qu'UMG et Canal+ ont réalisé des performances particulièrement meilleures que ce qu'il avait prévu.

De son côté, Oddo BHF souligne des revenus trimestriels légèrement supérieurs à ses attentes (3,956 milliards) avec une amélioration dans quasiment toutes les activités. Le broker rehausse son objectif de cours de 24 à 25 euros et confirme son opinion Neutre sur le titre.

A 11,598 milliards d'euros, les revenus sur les 9 premiers mois de l'année sont en repli de 1,1% (tcc).

Au cours des neuf premiers mois de 2020, l'endettement financier net de Vivendi s'est réduit de 926 millions d'euros, passant de 4,064 milliards d'euros au 31 décembre 2019 à 3,138 milliards d'euros au 30 septembre 2020.

La société précise qu'elle dispose, par ailleurs, de capacités de financement '' importantes ''. Ainsi, au 30 septembre 2020, les lignes de crédit long terme du groupe étaient disponibles à hauteur de 3,1 milliards d'euros.