Bourse

Sociétés

VOLKSWAGEN : bien orienté dans le sillage de ses résultats 2018

AOF - 25 février 2019


(AOF) - Volkswagen Group gagne 2,50% à 155,80 euros sur la place de Francfort, après avoir fait part vendredi de ses résultats préliminaires au titre de son exercice 2018. Ainsi, le constructeur automobile allemand a engrangé un bénéfice net (part du groupe) de 11,83 milliards d’euros l’an dernier (+5,8%) et un bénéfice opérationnel (hors éléments exceptionnels) de 17,10 milliards d’euros (+0,4%). Il en découle une marge opérationnelle de 7,3% contre 7,4% en 2017. Quant au chiffre d'affaires, il s'établit à 235,85 milliards d'euros l’an dernier, en progression de 2,7%.

Comme l'ensemble du secteur, Volkswagen a été impacté au second semestre 2018 par la mise en place de nouvelles procédures d'homologation des véhicules en Europe (WLTP). Il a également du faire face à des charges plus lourdes que prévu dans le " DieselGate " à 3,2 milliards d'euros sur l'ensemble de l'exercice (contre 2,4 milliards d'euros estimés).

Compte tenu de ces éléments, Volkswagen proposera un dividende de 4,80 euros par action ordinaire, contre 3,90 euros en 2017.

Globalement, Oddo BHF juge solide la performance opérationnelle du groupe en 2018, mais se montre déçu sur le free cash flow (5,6 milliards d'euros en organique), même si l'expert n'y voit aucune remise en cause structurelle du potentiel de génération de free cash flow.

Pour 2019, Volkswagen évoque des conditions de marché toujours difficiles, avec notamment une compétition accrue, la volatilité des changes et la situation économique globale.

Dans ce contexte, le groupe vise une légère progression des livraisons de véhicules (10,83 millions en 2018), une croissance du chiffre d'affaires pouvant aller jusqu'à 5% et une marge opérationnelle comprise entre 6,5% et 7,5%. Oddo BHF juge ces perspectives " plutôt encourageantes dans le contexte actuel. "

Les résultats définitifs et complets de Volkswagen seront publiés le 12 mars prochain. " Le Capital Market Day du 12 mars devra répondre aux interrogations du marché quant à la capacité du groupe de faire progresser sa rentabilité et tenir les objectifs du plan stratégique 2025 en dépit de la montée des risques et des investissements d'avenir ", conclut Oddo BHF.