Bourse

Sociétés

VRANKEN POMMERY affiche sa résilience, le rosé profite du déconfinement

AOF - 17 juillet 2020


(AOF) - Au premier semestre 2020, le chiffre d'affaires de Vranken-Pommery Monopole a reculé de 26,1% à 64,3 millions d'euros, pénalisé par la crise du coronavirus. Si la consommation hors domicile des produits " festifs " a été stoppée partout dans le monde suite aux mesures de confinement, Vranken-Pommery Monopole est parvenu à limiter la dégradation de son activité par une présence forte de ses marques de qualité dans l'ensemble des réseaux de vente Off-Trade : cavistes, métiers de bouche et commerces alimentaires.

Les ventes à l'export représentent 56% du chiffre d'affaires consolidé. Elles sont essentiellement soutenues par les ventes de champagnes dans l'Union Européenne et les ventes de vins rosés à destination de la grande clientèle alimentaire.

En retrait de 23%, à 50,8 millions, les ventes de champagnes du premier semestre 2020 subissent un arrêt quasi total dans les réseaux d'hôtellerie et de restauration dans le monde entier.

Cet impact a été partiellement compensé par les ventes dans le Off-trade en France, et surtout au Benelux, en Allemagne et en Suisse, d'autant que le regroupement familial qui favorise la convivialité était autorisé dans ces cinq pays dans le cadre du confinement.

Les multi-réseaux du groupe ont permis de maintenir les ventes de vins rosés, qu'ils soient de Provence ou de Camargue, à un niveau presque équivalent à celui de 2019 (-4,2%).

L'impact de la fermeture des restaurants en France, où le Provence Château La Gordonne et le Camargue Domaine Royal de Jarras sont particulièrement bien représentés, a été en grande partie compensé par des ventes complémentaires chez les cavistes et dans les réseaux alimentaires. Ce fut également le cas dans toute l'Europe : Belgique, Hollande, Allemagne, et Suisse.

Sur le deuxième semestre, le déconfinement aura un effet favorable pour les ventes de vins rosés.

Pour Vranken-Pommery Monopole, cette période lui a surtout permis de démontrer sa capacité de résilience et la solidité de son business model qui repose sur une large gamme de produits de grande qualité, une distribution omni-canal et une présence internationale.