Bourse

Sociétés

VRANKEN-POMMERY : une cuvée 2019 à l'ombre d'Egalim

AOF - 22 janvier 2020


(AOF) - Vranken-Pommery Monopole abandonne 2,01% à 19,55 euros, pénalisé par une activité 2019 médiocre. A l'image du reste du secteur du champagne, le propriétaire des marques Vranken, Pommery & Greno, Heidsieck & Co Monopole a subi de plein fouet la loi Egalim mise en place depuis presque un an. Cette loi, censée mieux défendre les droits des consommateurs et des producteurs face à la grande distribution, encadre les promotions en volume et pèse sur les ventes. Ainsi en France, les ventes de foie gras ont chuté de 25% l'an dernier, celles de champagne, de 20%.

Résultat, le chiffre d'affaires du groupe champenois a reculé de 8,6% à 274,6 millions d'euros pour l'exercice 2019.

Cette baisse est exclusivement entrainée par la réduction des ventes Champagne et Porto liée par l'application au 1er janvier 2019 de la Loi Egalim (régulation des promotions en grande distribution française), qui modifie profondément les promotions traditionnelles incitatives à la vente.

La groupe a rappelé que le champagne, s'il fait partie des produits de luxe, est surtout un produit festif d'achat d'opportunité.

"Comme d'autres produits classés dans cette catégorie la loi Egalim a eu des effets destructeurs sur les ventes tout au long de l'année", a précisé la société. Selon elle, la suppression des promotions habituelles a désorienté le consommateur qui a fortement réduit ses achats d'opportunité, tels qu'il en avait pris l'habitude depuis plus d'une décennie.

Les autres segments sont restés soutenus, restauration française comprise, malgré l'impact des grèves sur le tourisme et la mobilité. "Le positionnement prestigieux de la marque internationale Champagne Pommery & Greno, assure une légère progression de ses ventes, avec un développement très significatif de sa cuvée super premium Louise", s'est toutefois félicité le groupe.

Surtout, les marchés internationaux sont restés porteurs et la part de l'export a encore progressé pour atteindre 57% des ventes à la clientèle en 2019, contre 43% pour la France.

Ces tendances confortent la stratégie du groupe d'aller vers un positionnement de plus en plus premium avec un fort développement à l'international.

En attendant, Vranken-Pommery Monopole a prévenu que la forte baisse des ventes de champagne enregistrée en France en 2019 aura un impact négatif mesuré sur les résultats du groupe qui seront publiés le 30 mars prochain.

Comme déjà indiqué, le groupe a opéré "un changement d'orientation de son Commerce du luxe abordable vers le prestige international".