Bourse

Sociétés

WAVESTONE résiste bien et montre son optimisme pour la suite de l'exercice

AOF - 02 décembre 2020


(AOF) - Wavestone s'est très bien porté aujourd'hui à la Bourse de Paris en gagnant 3,2% à 25,80 euros, au lendemain de ses résultats préliminaires pour le compte du premier semestre de l'exercice 2020-2021 (clos fin septembre). Le cabinet de conseil en transformation des entreprises a fait état d'un chiffre d'affaires consolidé de 186,8 millions d'euros, en repli limité de 4% (-7% à taux de change et périmètre constants). Le résultat opérationnel courant a affiché un repli de 31% à 14,3 millions d'euros, et la marge opérationnelle a reculé de 2,9 points à 7,7%, mais cette dernière a été meilleure que prévu.

Au final, le résultat net part du groupe a été de 7 millions d'euros, en repli de 25%. La marge nette semestrielle s'élève à 3,7% contre 4,8% un an plus tôt.

Le cash flow lié à l'activité a progressé de presque 50% à 18,8 millions d'euros, et la dette financière nette (hors dettes locatives) a été ramenée à 15,6 millions d'euros à fin septembre 2020 (contre 29,1 millions à fin mars 2020 et 61,7 millions à fin septembre 2019).

Wavestone s'est également dit confiant dans la poursuite de la reprise au troisième trimestre, et vise un taux d'activité supérieur à 72%, contre 70% précédemment. Il s'est en revanche montré prudent pour le début de 2021, alors que les premiers mois "pourraient connaître un certain ralentissement".

Cela n'empêche pas Wavestone d'afficher sa confiance pour l'ensemble de l'exercice 2020-2021, puisqu'il vise un chiffre d'affaires supérieur à 400 millions d'euros, et entend dégager une marge opérationnelle courante à deux chiffres.

De son côté, LCM s'attend désormais à un chiffre d'affaires annuel de 405 millions d'euros (contre 402 millions auparavant) et à une marge opérationnelle courante de 10,4% (contre 9,7% précédemment). L'analyste a également confirmé sa recommandation d'Achat sur le titre avec un objectif de cours à 28,5 euros.

"Les messages de cette publication sont rassurant, écrit LCM. Le pire est passé et le groupe l'a très bien géré. Place à la relance."