Bourse

Sociétés

ZALANDO sème le doute et récolte la tempête

AOF - 06 novembre 2018


(AOF) - Zalando a dégringolé en Bourse de 8,37% à 31,51 euros, dans le sillage d’une publication trimestrielle décevante. Le numéro un européen de la mode en ligne a fait état au troisième trimestre d’une croissance plus faible que prévu, impactée par une période estivale prolongée. Celle-ci a entraîné une baisse de la consommation et retardé le démarrage de la saison Automne/hiver. Ainsi, le distributeur allemand a vu son chiffre d’affaires croître de 11,7% - 2% en dessous du consensus - à 1,20 milliard d'euros. Le groupe a également accusé une perte opérationnelle ajustée de 38,9 millions d'euros.

 

Le groupe s'est engagé dans un programme d'investissements, pour contrer ses concurrents, à l'image d'Amazon. "Notre objectif est de construire l'écosystème de la mode européenne à pleine vitesse et de doubler notre chiffre d'affaires en 2020 pour le porter à 10 milliards d'euros en volume brut de marchandise." a précisé Rubin Ritter, CEO de Zalando, qui qualifie ce trimestre de "décevant".

Zalando, qui affirme avoir progressé dans l'exécution de sa stratégie de plates-formes, anticipe une croissance du chiffre d'affaires au quatrième trimestre de 20 à 25%. Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs annuels, à savoir une croissance "autour de 20-25%" et un Ebit compris entre 150 et 190 millions d'euros.

" Vers de meilleures perspectives pour le quatrième trimestre, mais de nouvelles prévisions d'investissements soulèvent des questions " souligne Bryan Garnier qui réitère son opinion Neutre, assortie d'un objectif de cours inchangé de 35 euros. 

Les prévisions d'investissements ont été revues à la baisse, passant de 350 millions à 300 millions d'euros pour 2018. Cette nouvelle orientation des investissements implique une nouvelle réduction des coûts et une rationalisation des projets pour atteindre l'objectif inchangé d'Ebit. 

"Nous pouvons nous demander s'il ne s'agit pas d'un avertissement déguisé sur les bénéfices " s'interroge le bureau d'analyses.  

Zalando continue de semer le doute. Le titre perd 28,53% depuis le début de l'année.