Actualités

ENTREPRISES

La Banque de France s’inquiète des dettes «à risque»

10 janvier 2020 - optionfinance.fr

Profitant de taux d’intérêt historiquement bas, les entreprises françaises se sont massivement endettées au cours des dernières années (voir graphique). Dans une note publiée la semaine dernière, la Banque de France s’inquiète des conséquences d’une hausse future des taux pour les sociétés détenant une dette brute dite «à risque». Selon l’institution, l’endettement porté fin 2018 par des ETI et des grands groupes s’établissait à 187 milliards d’euros, le taux de couverture de la charge d’intérêt par rapport à l’Ebit dégagé étant inférieur à trois fois et le ratio de levier supérieur à 100 %. «Une hausse de 100 points de base de leurs coûts de financement pourrait entraîner une augmentation de ce montant de 60 %, susceptible de fragiliser le système financier», alerte la Banque de France, via notamment le non-remboursement des dettes concernées aux banques et aux investisseurs.