Actualités

ENTREPRISES EUROPÉENNES

La qualité de crédit des émetteurs appelée à se dégrader

30 août 2019 - optionfinance.fr

Fin de cycle pour les entreprises non financières européennes ? A la fin du premier semestre 2019, la part des notations assorties d’une perspective négative chez Standard & Poor’s Global Ratings est passée, fin mars, de 13,1 % de l’ensemble des notes d’émetteurs corporate européens à 14,2 %. Un an plus tôt, elle n’était que de 11,7 %. Dans le même temps, la part des ratings faisant l’objet d’une perspective positive a diminué à 7,9 % fin juin, contre 9,5 % trois mois auparavant. Dans ce contexte, «le nombre de dégradations de notes est appelé à dépasser celui des relèvements au cours des prochains trimestres», prévient l’agence dans une étude publiée fin août. S’expliquant en partie par les difficultés propres à certains secteurs d’activité (automobile, grande distribution, matières premières…), cette situation n’inquiète toutefois pas beaucoup S&P Global Ratings, dans la mesure où la qualité de crédit moyenne des groupes du Vieux Continent s’établit actuellement à un plus haut de dix ans. De plus, en dépit d’un début de détérioration dans certains pays, les conditions d’accès aux financements restent très favorables.