Actualités

Entreprises

La qualité des actifs des fonds de dette se détériore

Option Finance - 03 juillet 2020

En provoquant des centaines de dégradations de notes d’entreprises, la crise de la Covid-19 a affecté par ricochet les collateralized loans obligations (CLO), ces véhicules spécialisés dans la titrisation de dettes émises par des sociétés qui appartiennent, le plus souvent, à la catégorie high yield. Selon une étude récente de Goldman Sachs, la part des créances détenues par ces fonds et qui sont aujourd’hui assorties d’un rating CCC, proche du défaut, a bondi dans le monde aux alentours de 11 %, contre 3,3 % il y a un an. Une tendance perceptible aux Etats-Unis, mais aussi en Europe où, selon une autre étude de S&P, près de 45 % des CLO se trouvaient, fin avril, sous perspective ou sous revue de crédit négative. Mi-mars, ce pourcentage n’atteignait que 27 %.