Actualités

ICO

L’AMF relève des bonnes pratiques

16 novembre 2018

Malgré les 22,2 milliards de dollars levés dans le monde depuis leur création, selon les estimations de l’AMF, les initial coin offerings (ICO), ces levées de fonds en cryptomonnaies, restent des opérations que les entreprises connaissent peu. Le régulateur a ainsi interrogé les 18 porteurs de projets d’ICO françaises recensés à date, opérant principalement sur le domaine de la blockchain, afin de partager leurs bonnes pratiques. Quasiment tous recommandent de mettre en place un «processus adapté concernant la lutte anti-blanchiment et l’identification des investisseurs (KYC)». De plus, ils soulignent également la nécessité de publier des informations concises sur l’opération. Par exemple, il serait préférable d’apporter des précisions sur les montants minimums et maximums espérés à l’issue de la levée de fonds, ou encore de détailler la distribution des tokens (jetons) par phase de vente (tour d’amorçage auprès des fonds ou des particuliers, vente auprès des institutionnels, puis vente publique). De même, ils préconisent aux futurs porteurs de projets de communiquer davantage sur les risques de fluctuation de leurs tokens liés aux évolutions des taux de change.