Actualités

BFR

Légère amélioration française et détérioration mondiale

29 juillet 2019 - optionfinance.fr

En 2018, le BFR des entreprises à l’échelle mondiale s’est détérioré (+1 jour, 70 jours), atteignant ainsi son pire niveau depuis 2012, indique Euler Hermes. Pour l’assureur-crédit, cette hausse s’explique surtout par l’accroissement des stocks des entreprises (+3 jours en moyenne en 2018), qui sont actuellement 20 à 30 % supérieurs à un niveau qui serait considéré comme normal. Les plus fortes hausses ont été constatées dans les pays émergents, comme le Brésil (+9 jours) et l’Afrique du Sud (+8 jours), mais certains pays développés, tels que l’Allemagne et les Etats-Unis, ont également vu leur BFR se détériorer (respectivement +3 et +1 jour). A l’inverse, certains pays méditerranéens ont vu leur BFR s’améliorer : -6 jours au Portugal pour atteindre 57 jours et -4 jours en Italie pour atteindre 70 jours.

Le BFR des entreprises françaises s’améliore aussi légèrement (-1 jour), atteignant ainsi un niveau moyen de 66 jours. Cette évolution est essentiellement due à la baisse du BFR des PME, qui reste néanmoins supérieur de 15 jours à celui des grandes entreprises. Un écart important, mais moins que dans d’autres pays européens : il atteint 37 jours en Italie, 23 en Allemagne et 22 en Espagne.