Actualités

Aides d'état

Un risque de distorsion de concurrence en Europe ?

Option Finance - 05 octobre 2020

Afin de permettre aux gouvernements de soutenir leurs entreprises, la Commission européenne a accepté de desserrer temporairement le cadre régissant le recours aux aides d’Etat. Grâce à cet assouplissement, plus de 2 100 milliards d’euros d’argent public ont ainsi pu leur être débloqués et/ou octroyés depuis le début de la crise, essentiellement sous la forme de prêts garantis par l’Etat (PGE) ou de prêts à taux bonifiés. Bien que reconnaissant la nécessité de telles mesures, la Banque de France pointe toutefois dans une note le risque que cet afflux d’aides publiques ne favorise des distorsions de concurrence sur le marché intérieur. Dans la mesure où ces aides sont peu ciblées (15 % seulement ont été mobilisés par des secteurs précis) et où il existe des différences de capacité budgétaire entre les pays, l’institution monétaire met en effet en garde contre une possible surenchère de subventions de la part des plus riches. Un constat tend à corroborer cette hypothèse : 58 % des aides d’Etat recensées aujourd’hui dans l’Union européenne concernent l’Allemagne, dont l’économie devrait pourtant figurer parmi les moins affectées par la situation sanitaire. Viennent ensuite la France (14 %) et l’Italie (13 %).