Actualités

Crowdfunding

Une croissance dopée par le financement obligataire

21 février 2020

En 2019, les plateformes de financement participatif (hors dons) ont collecté 549,4 millions d’euros, soit une hausse de 71 % par rapport à 2018, selon le baromètre du crowdfunding réalisé par Mazars et Financement participatif France (FPF). En 2018, la croissance n’avait été «que» de 26 %. Cette progression est essentiellement portée par le financement obligataire (collecte multipliée par 2), qui, avec 453,1 millions d’euros collectés, représente 82 % des financements sur les plateformes. Les secteurs de l’immobilier et des énergies renouvelables, qui représentent 70 % de la collecte totale, choisissent de plus en plus de recourir à ces titres obligataires – considérés comme des quasi-fonds propres – pour financer leurs projets, car ils viennent compléter leurs offres de prêts bancaires. Du côté des prêteurs, l’obligation est aussi privilégiée en raison des taux de rendement attractifs (8 % en moyenne, et même 9 % pour l’immobilier). 

Second mode de financement offert par le crowdfunding, l’investissement en capital reste quant à lui stable, avec 39,5 millions d’euros collectés. Enfin, le prêt rémunéré, avec 31,9 millions d’euros collectés, voit sa chute se poursuivre (- 44 %).