Actualités

Financement

Vague d’émissions de titres hybrides

05 avril 2019 - optionfinance.fr

Les grands groupes de la cote font un retour en force sur le compartiment des obligations hybrides, ces titres assimilables à des quasi-fonds propres compte tenu de leur durée perpétuelle. Fin mars, Total a ainsi levé 1,5 milliard d’euros. Alors qu’un coupon de 2,25 % était initialement envisagé pour la période 2019-2024 au cours de laquelle le groupe ne pourra pas rembourser par anticipation les obligations (période dite de «non call»), celui-ci a finalement été arrêté à 1,75 %. Il s’agit d’un niveau particulièrement bas pour ce type d’instrument. Une partie des fonds servira à racheter deux souches existantes d’hybrides.

La semaine dernière, c’était d’abord au tour de LafargeHolcim d’emprunter 500 millions d’euros dans le cadre d’une opération inaugurale. Profitant d’une sursouscription de près de dix fois, le cimentier a obtenu une rémunération de 3,5 %, contre un objectif initial compris entre 3,75 % et 3,875 %. La prime de nouvelle émission se limiterait à une dizaine de points de base. Enfin, Orange a placé dans la foulée 1 milliard d’euros d’hybrides au taux de 2,375 %. L’opérateur téléphonique a également initié en parallèle une offre de rachat sur des titres en circulation.