Actualités

Financement

Vive inquiétude autour des prêts à effet de levier aux Etats-Unis

12 juillet 2019 - optionfinance.fr

Faut-il avoir peur des leveraged loans aux Etats-Unis ? Telle est la question que se pose la Banque de France dans une note qu’elle vient de publier. Octroyés aux entreprises déjà très endettées, ces crédits ont vu leur encours global atteindre à fin 2018 un montant record de 1 800 milliards de dollars outre-Atlantique, soit les trois quarts de l’encours mondial. Au-delà de la taille de ce marché, ce sont les caractéristiques des prêts à effet de levier distribués qui suscitent l’inquiétude de nombreux spécialistes. D’abord, la qualité de crédit des emprunteurs s’est sensiblement dégradée depuis la crise financière, la part des leveraged loans institutionnels dits «hautement spéculatifs» (notés B+, B et B-) étant passée de 30 % en 2007 à 54 % en 2018. En outre, les montages incluant peu, voire pas, de covenants constitueraient selon l’étude plus de 80 % des financements mis en place l’an dernier. De quoi amener l’institution monétaire, après la BRI et la Fed, à tirer la sonnette d’alarme : «Compte tenu de nombreuses vulnérabilités, le marché des leveraged loans aux Etats-Unis pourrait jouer un rôle amplificateur lors de chocs macroéconomiques ou financiers touchant les Etats-Unis.»