Actualités

Marché

La normalisation monétaire se dessine, souligne Candriam

AOF - 17 juin 2021


(AOF) - "Alors que la Fed n'a pas modifié sa politique monétaire, la réunion du FOMC de mercredi soir a été l'occasion de préciser les anticipations de taux directeurs par ses membres. Avec deux hausses de taux anticipé en 2023 (projections médianes) il était difficile pour le président Jay Powell d'afficher un message accommodant", a commenté Nicolas Forest - Responsable de la gestion obligataire - Candriam. Car le marché semblait jusqu'ici croire aux messages rassurants d'une inflation transitoire, souligne l'expert.

"Or, avec deux hausses potentielles en 2023, c'est bien la normalisation monétaire qui se dessine avec un potentiel arrêt des achats d'actif en 2022. C'est clairement la perspective d'un resserrement monétaire dans les prochaines années qui, bien que totalement logique, avait été quelque peu oublié par les marchés", a ajouté Nicolas Forest.

Logiquement les taux courts US ont réagi à la hausse avec une hausse de près de 10 points sur la maturité 5 ans et le dollar s'est fortement apprécié.

Selon lui, les marchés européens obligataires devraient suivre le pas de cette hausse aujourd'hui.