Actualités

Collecte

Rothschild & Co : 0,3 milliard d'euros de collecte au premier semestre grâce à la Banque privée

AOF - 16 septembre 2020


(AOF) - Les activités de Banque privée et de gestion d'actifs de Rothschild & Co ont enregistré une progression de 14% de leur résultat d’exploitation à 43,9 millions d’euros au premier semestre. Ils affichent une marge de 17,4% contre 16,1% un an auparavant. Elles ont généré des revenus record de 252 millions d'euros, en hausse de 5%, reflétant la forte croissance des actifs sous gestion durant l'année 2019 et le niveau élevé des volumes de transactions.

Les actifs sous gestion sont ressortis en baisse de 6% à 71,3 milliards d'euros au 30 juin 2020 (76 milliards d'euros au 31 décembre 2019) en raison de la faiblesse des conditions de marché. Ils s'élèvent à 49,9 milliards d'euros en Banque privée et à 21,4 milliards en gestion d'actifs.

" Toutefois les fortes baisses du premier trimestre au début de la crise ont été partiellement corrigées par le rebond du deuxième trimestre ", a commenté le groupe financier.

La collecte nette est ressortie à 0,3 milliard d'euros grâce à la Banque privée (1,8 milliard d'euros de collecte) partiellement compensées par une décollecte de 1,5 milliard d'euros au sein de la Gestion d'actifs.

" La Gestion d'actifs a enregistré une décollecte nette due en grande partie à l'Amérique du Nord (1,4 milliard d'euros) pour laquelle notre philosophie d'investissement axée sur la valeur s'est avérée difficile dans le contexte actuel ", a expliqué le groupe.

Cependant, cette activité a récemment remporté un important mandat de sous-conseiller, avec Transamerica AM, un nouveau partenaire de distribution, pour environ 2,1 milliards de dollars, à compter de décembre 2020.

S'agissant des perspectives de la Banque privée et de la gestion d'actifs, Rothschild & Co prévoit une baisse des revenus au second semestre 2020, essentiellement en raison de la diminution attendue des volumes de transactions et de l'environnement des taux d'intérêt, en particulier à la suite des récentes baisses des taux en dollars américain et en livres sterling.

La collecte nette devrait s'améliorer en Gestion d'actifs mais le groupe prévient qu'il pourrait s'avérer difficile de maintenir les niveaux actuels de collecte en Banque privée compte tenu des restrictions imposées par la Covid-19 et de la moindre activité de fusions-acquisitions qui est une source importante de clients.