Actualités

Résultats

Amundi mise sur la Chine et la gestion passive

30 octobre 2020

Au troisième trimestre, Amundi a vu ses encours progresser de 4,4 % par rapport à fin juin, atteignant 1 662 milliards d’euros. L’effet marché a contribué à hauteur de 15 milliards et l’intégration des encours de Sabadell AM, acquis en début d’année, à hauteur de 21 milliards. La collecte nette, elle, s’est élevée à 35 milliards d’euros. Elle a été massive sur les produits de trésorerie (22 milliards), après les rachats tout aussi considérables de la clientèle corporate au deuxième trimestre. Quant aux souscriptions sur les actifs moyen/long terme, elles ont été tirées par la gestion passive (3,2 milliards) et les actifs réels (1 milliard). Trimestre après trimestre, c’est en outre toujours l’Asie qui apparaît comme le relais de croissance du premier gestionnaire d’actifs européen : les joint-ventures, notamment chinoises et indiennes, ont permis de collecter 8,1 milliards d’euros. Le groupe, qui est en train de finaliser un nouveau partenariat avec Bank of China, estime à 500 milliards d’euros ses encours asiatiques à horizon 2025, contre 300 milliards aujourd’hui.