Actualités

Epargne

Des épargnants actifs pendant le confinement

30 avril 2020

Faute de pouvoir consommer, les Français épargnent depuis le début du confinement. En effet, en mars, la collecte du livret A est deux fois supérieure à celle de février : 2,71 milliards d’euros, selon des chiffres publiés par la Caisse des dépôts. Le livret de développement durable a, quant à lui, capté 1,12 milliard. Les montants des dépôts à vue des comptes courants sont aussi très élevés : 411 milliards d’euros. A fin mars, l’encours de ces deux produits financiers s’élevait à 420,8 milliards d’euros. Cependant, parallèlement à cette épargne de précaution, ING en France a constaté que le nombre de transactions en Bourse de ses clients avait été multiplié par quatre par rapport au niveau mensuel moyen constaté depuis début 2019. Les ouvertures de comptes ont été multipliées par six. Elles concernent pour moitié des ouvertures de PEA et pour moitié des comptes titres. «La forte volatilité des marchés et la baisse de la Bourse, avec des valeurs qui ont parfois chuté de 50 % en quelques semaines, semblent être vues comme une opportunité de rentrer sur les marchés financiers à ce niveau de valorisation pour certains clients.» explique Julien Schahl, responsable placements et épargne chez ING en France.