Actualités

Climat

Glencore amende sa stratégie sous la pression des investisseurs

optionfinance.fr - 08 mars 2019

Les efforts de la coalition Climate Action 100+, qui réunit plus de 320 investisseurs internationaux, ont payé : le géant minier britannique Glencore a annoncé, lors de la publication de ses résultats fin février, un changement de sa stratégie pour mieux prendre en compte le changement climatique. Concrètement, le groupe a décidé de maintenir sa production de charbon à son niveau actuel et de concentrer ses nouveaux investissements sur d’autres matières premières utiles à la transition vers une économie bas carbone, telles que le cobalt ou le zinc. Un engagement pris sous la pression de cette coalition, emmenée par le fonds d’investissement de l’Eglise d’Angleterre.

En effet, pour peser davantage dans leur dialogue avec les entreprises sur les sujets environnementaux et sociaux, les investisseurs se rassemblent de plus en plus souvent. «Un groupe d’investisseurs peut faire valoir un poids plus important dans le capital d’une société qu’un investisseur isolé, fait valoir Pauline Lejay, responsable ISR à l’Erafp. De plus, les moyens nécessaires à la conduite de l’engagement (recherche, temps, etc.) peuvent être mutualisés entre les participants.» Un prérequis face à cette activité très chronophage pour un investisseur. Les différents membres de la coalition se partagent ainsi les entreprises ciblées. «Cela permet un échange de bonnes pratiques entre investisseurs», assure Pauline Lejay.