Actualités

Prise de participation

iM Global Partner mise sur la gestion alternative liquide

13 septembre 2018 - optionfinance.fr

IM Global Partner fait un pas de plus dans la construction de sa plateforme multi-boutique et prend une participation de 45 % dans la société de gestion américaine Dynamic Beta Investments, autrefois connue sous le nom Beachhead Capital. Ce sont désormais quatre boutiques de gestion américaines qui ont rejoint la plateforme européenne et dont les fonds seront à terme proposés aux clients institutionnels et de family offices qu’iM Global Partner est en train de recruter en Europe et aux Etats-Unis. «Notre modèle consiste à repérer des sociétés de gestion entrepreneuriales peu connues du marché européen mais enregistrant un track record exceptionnel, de prendre une participation minoritaire à leur capital puis d’exposer leurs produits sur notre plateforme», détaille Philippe Couvrecelle, PDG d’iM Global Partner. Ce double statut de distributeur-actionnaire incite la plateforme à sélectionner des gérants dont l’offre est complémentaire, pour qu’ils ne se concurrencent pas les uns les autres. Sa première prise de participation était Polen Capital, spécialisé sur les actions américaines et internationales avec un style croissance. La deuxième était Dolan McEniry Capital Management, gérant obligataire focalisé sur le crédit américain. En juillet dernier, un investissement dans Sirios Capital Management lui avait donné accès à des fonds long/short. Avec Dynamic Beta investments, iM Global Partner poursuit dans la gestion alternative mais sous sa forme liquide. «Les marchés sont à des niveaux de valorisation élevés et il est possible que l’on connaisse une période agitée. Nous sommes donc intéressés par des stratégies fortement décorrélées des marchés actions. Dynamic Beta Investments travaille sur des instruments innovants, qui sont en train de se développer aux Etats-Unis. Construits uniquement à partir de futures très liquides pour surperformer les indices hedge funds, ils ne facturent que 1 % de frais de gestion, sans commission de surperformance. C’est un avantage car la plupart des investisseurs ne sont plus prêts à payer les frais élevés des hedge funds traditionnels», assure Philippe Couvrecelle. Avec 700 millions de dollars d’actifs sous gestion, Dynamic Beta investments reste toutefois de taille réduite par rapport aux autres participations de iM Global Partner, qui dépassent en cumulé les 30 milliards de dollars sous gestion. Cette stratégie d’investissement devrait se poursuivre dans les mois qui viennent, la plateforme n’ayant encore investi que 120 des 500 millions d’euros d’engagements visés par ses actionnaires Amundi, Eurazeo, le groupe Dassault et le club d’investisseurs La Maison. Une boutique européenne pourrait ainsi rejoindre dans les mois qui viennent les quatre participations américaines.