Actualités

Allocation

La Carac reste attentiste sur les actifs risqués

10 juillet 2020

La Carac, mutuelle d’épargne, de retraite et de prévoyance pesant quelque 12 milliards d’euros d’encours, a dégagé 418 millions d’euros de produits financiers en 2019. Un résultat obtenu en particulier par la réalisation de plus-values sur son portefeuille actions. «Nous avons vendu pour 300 millions d’euros d’actions dans le courant de l’année 2019 : nous trouvions les valorisations élevées dans un contexte de forte incertitude liée notamment aux tensions commerciales, explique Fabrice Hammouche, directeur des investissements de la Carac. Début 2020, nous nous sommes empressés de réaliser notre programme de cessions de l’année et nous avons vendu une centaine de millions d’euros supplémentaires.» Cette prudence a empêché la mutuelle de profiter pleinement de la forte hausse des marchés actions en 2019 et début 2020, mais lui a également permis d’aborder la crise du coronavirus de manière plus sereine. «Pour profiter du décrochage violent des marchés, nous avons mené des achats d’actifs risqués opportunistes courant mars, dont une centaine de millions d’euros d’actions, précise Fabrice Hammouche. Nous avons désormais stoppé ces achats : nous manquons de visibilité sur l’évolution des marchés à court terme, qui nous semblent déconnectés de l’économie réelle et des risques sanitaires persistants.»