Actualités

Indices de référence

La gestion monétaire se prépare à la bascule vers l’Ester

21 juin 2019 - optionfinance.fr

La fin de l’Eonia se rapproche. Actée en septembre 2018, la création de son remplaçant, l’Ester, se concrétise : fin mai, l’EMMI, l’organisme qui gère ces taux de référence pour les marchés européens, a annoncé que la méthodologie de calcul de l’Eonia changerait le 2 octobre prochain et serait désormais fondée sur celle de l’Ester, à laquelle il serait ajouté un spread de 8,5 points de base. Ce sera donc la fin du calcul de l’Eonia sur la base des déclarations d’un panel de banques, au profit d’une approche statistique s’appuyant sur les transactions effectivement réalisées. Une évolution qui se fera en douceur, puisque la disparition effective de l’Eonia n’interviendra qu’au 3 janvier 2022, contre janvier 2020 initialement annoncé. «Le passage à l’Ester ne devrait pas être un problème : nous avons gagné du temps avec le report de la fin de l’Eonia, souligne Thomas Prince, responsable de la gestion monétaire chez Groupama AM. De plus, le fait qu’entre-temps, l’Eonia soit calculé sur la base de l’Ester et publié chaque jour, quinze minutes après ce dernier, n’incite pas les gérants monétaires à continuer d’y avoir recours. Nous allons basculer vers l’Ester avant 2022, sous réserve que les swaps permettant la constitution d’une courbe des taux associée à ce nouvel indice existent.»