Actualités

Etude

La part des ETF dans la gestion ne cesse de croître

18 décembre 2018 - fundsmagazine.fr

Selon un rapport publié par Moody’s Investors Service, les fonds passifs, portés par le développement des fonds ETF et par une forte demande des investisseurs, notamment institutionnels, devraient représenter, d’ici à 2025, près d’un quart des actifs sous gestion de l’industrie des fonds en Europe.
Moody’s anticipe une croissance pour l’ensemble du secteur des fonds passifs, y compris pour les trackers ou fonds indiciels. Selon son scénario de référence, ils atteindraient ainsi 22 % de la totalité des fonds sous gestion, contre 14 % fin 2017, voire 27 % selon son hypothèse de croissance la plus rapide. La part des ETF dans la totalité des fonds sous gestion atteindrait ainsi environ respectivement 11 % ou 14 %, contre 6,2 % fin 2017.
«En raison de leurs souplesse, liquidité et bas coûts, les ETF sont amenés à devenir, dans les cinq à dix prochaines années, une composante essentielle des portefeuilles des investisseurs institutionnels, souligne Marina Cremonese, Analyste VP-Senior chez Moody’s. Les investisseurs institutionnels peuvent s’en servir, à des fins d’ajustement tactique, d’instruments de couverture et de diversification. Les gérants d’actifs les intègrent de plus en plus dans les solutions de placement offertes à leurs investisseurs.»
Jusqu’ici, le développement des ETF auprès des particuliers a, en Europe, été nettement plus limité qu’aux Etats-Unis. Cependant, en Europe, le développement des régimes de retraite à cotisations déterminées et les nouvelles réglementations devraient davantage inciter les investisseurs particuliers à adopter des ETF.