Actualités

Fortune

La richesse des ménages resterait stable en 2020

Funds Magazine - 20 novembre 2020

«Après une année 2019 exceptionnelle en termes de création de richesse, avec une hausse totale de 36 300 milliards de dollars à l’échelle mondiale, la pandémie de Covid-19 a fait chuter la fortune des ménages de 17 500 milliards de dollars entre janvier et mars», indique Le Credit Suisse Research Institute dans son Global Wealth Report annuel. Mais les marchés boursiers ont vite rebondi, et l’immobilier a continué de s’apprécier. Le rapport estime que, en milieu d’année, la richesse totale des ménages à l’échelle internationale était supérieure de 1 000 milliards de dollars à son niveau de janvier, soit une progression de 0,25 %. Comme cette hausse est inférieure à celle du nombre d’adultes sur la même période, la richesse mondiale moyenne a diminué de 0,4 % pour s’établir à 76 984 dollars.

La région la plus affectée a été l’Amérique latine, où des dévaluations monétaires ont accentué le recul du produit intérieur brut (PIB), entraînant une baisse de 12,8 % de la richesse totale en dollars. La pandémie a sapé la croissance attendue en Amérique du Nord et causé des pertes dans toutes les autres régions, à l’exception de la Chine et de l’Inde. Parmi les principales économies mondiales, c’est le Royaume-Uni qui affiche la plus forte érosion relative de la richesse.