Actualités

Classement

La Suisse reste le meilleur élève en matière de retraite

19 septembre 2018 - fundsmagazine.fr

La France se classe au 21e rang de l’Indice mondial des retraites 2018 (Global Retirement Index), publié par Natixis Investment Managers. En un an, la France a perdu deux places dans ce classement. Créé en 2013, cet indice attribue aux 43 pays étudiés une note globale en matière de pérennité des systèmes de retraite, sur la base de 18 facteurs ayant un impact sur la vie des retraités. Le financement des retraites est le facteur le plus important, mais l’indice tient également compte du bien-être matériel, de la santé et de la qualité de vie des retraités afin de dresser un tableau complet.
La qualité de vie et surtout l’efficacité du système de santé (pour lequel la France atteint la 2e place) sont des atouts majeurs pour les retraités français. La qualité de vie (où la France est 16e) profite de la hausse des sous-indicateurs sur la qualité de l’air et le bonheur, mais également de ses bons scores sur la biodiversité et l’environnement. Du côté de la santé, l’espérance de vie progresse, comme la couverture santé.
A contrario, l’ensemble des sous-indicateurs financiers est en baisse. La France se classe en particulier dans les derniers pour la pression fiscale et la dette publique. Du côté du bien-être matériel, la France pâtit de ses mauvais scores en matière de revenu par habitant, d’égalité de revenus et de taux de chômage.
L’Europe occidentale continue de dominer les dix premières places de l’indice 2018, avec la Suisse (n° 1), l’Islande (n° 2),
la Norvège (n° 3), la Suède (n° 4), le Danemark (n° 8) et les Pays-Bas (n° 10). La Nouvelle-Zélande (n° 5) et l’Australie (n° 6) conservent leur place dans le top 10. Le Canada (n° 9) fait également son retour grâce à des scores très élevés dans les facteurs environnementaux et le bonheur personnel.