Actualités

International

Le groupe OFI s’implante à Hong Kong

Option Finance - 12 février 2021

OFI Asset Management (OFI AM) vient de créer une société de gestion spécialisée dans les marchés émergents, en partenariat avec la société belge Degroof Petercam Asset Management, laquelle détiendra 34 % de la joint-venture. La procédure d’agrément est en cours auprès du régulateur hongkongais, et le groupe français compte rendre opérationnelle dans le courant de l’été cette nouvelle société de gestion, de plein exercice et de droit hongkongais. « Nous voulons nous positionner à Hong Kong en tant que gérants d’actifs », a précisé Jean-Pierre Grimaud, directeur général du groupe OFI, lors de la présentation de son nouveau plan stratégique. La future société hongkongaise aura trois métiers : la gestion sur place de l’offre de fonds émergents proposée aux clients européens du groupe, une activité de recherche et d’analyse financière sur les sociétés asiatiques, et la commercialisation sur place des stratégies et investissements produits par les sociétés du groupe en Europe. Le groupe OFI vise ainsi une clientèle institutionnelle locale, particulièrement à Hong Kong et en Chine. « Il nous faut aller sur les zones où la croissance de demain se fera, a insisté Jean-Pierre Grimaud. L’Asie est l’une de ces zones. Compte tenu de son poids, en termes de PIB, de capitalisation boursière et d’émissions obligataires, la Chine va devenir prépondérante dans les indices. »

Un plan stratégique en trois ans

A travers son nouveau plan stratégique en trois ans, raccourci de deux ans par rapport à d’habitude en raison de la crise sanitaire, le groupe, présent dans huit pays en Europe, se donne par ailleurs pour objectif de devenir « le leader de la finance responsable en France ». Fin 2020, 23 de ses fonds avaient obtenu différents labels : ISR, Luxflag, GreenFin, Finansol ou FNG. Le groupe OFI, qui fête cette année ses 50 ans, dont les principaux actionnaires sont la Macif et la Matmut, a également inscrit dans ses orientations la diversification de sa clientèle. En ligne de mire : les particuliers intermédiés, dont les encours gérés par le groupe ont déjà atteint 3,5 milliards d’euros fin 2020, en hausse de 65 % en trois ans.

A fin décembre 2020, les encours du groupe ressortaient à 67 milliards d’euros sur les actifs cotés et non cotés, pour le compte d’une clientèle institutionnelle et patrimoniale, française et internationale. Un montant en baisse par rapport à 2019, due principalement au transfert d’un mandat de plus de 8 milliards d’euros vers une société de gestion proche du groupe. En 2021, le groupe va réorganiser ses activités par domaines d’expertises autour de trois axes : les gestions traditionnelles, les stratégies de diversification vers les classes d’actifs non cotées ou diversifiantes, et les métiers de la distribution. G.D