Actualités

Fonds spécialisés dans l’environnement

Le label TEEC immobilier bientôt opérationnel

16 octobre 2018 - fundsmagazine.fr

Annoncée au printemps dernier, la mise en place d’un label TEEC (transition énergétique et écologique pour le climat) dédié aux fonds investis dans l’immobilier progresse, ce projet devant être achevé d’ici la fin de l’année.
Les premiers fonds pourront ainsi être labellisés fin 2018, voire début 2019. «Les critères d’obtention d’un label TEEC ont été définis avant l’été par le comité du label, nous avons depuis entamé la phase de déploiement qui nous permet de vérifier si le cahier des charges est opérationnel», indique Dominique Blanc, directeur de la recherche chez Novethic, un des certificateurs du Label TEEC. Cette phase permettra en effet aux certificateurs d’affiner leurs méthodes. «Le label doit être applicable pour les acteurs les plus avancés du marché, sinon les sociétés de gestion ne soumettront pas leurs fonds à la certification, poursuit Dominique Blanc. Le ministère de l’Environnement et le comité du label devront le faire évoluer en ce sens.»
Pour l’instant, seules quelques sociétés de gestion se sont montrées intéressées et souhaiteraient lancer de nouveaux fonds éligibles au label TEEC immobilier. «Ce label constitue une incitation à créer des fonds spécialisés dans l’environnement, cela a été également le cas pour les fonds TEEC en gestion d’actifs mobiliers. Il s’agit en général de nouveaux fonds et pas de fonds transformés pour lesquels le chantier serait trop conséquent. Le ministère cherche dans ce cadre à inciter le marché des gestionnaires immobiliers à aller plus loin dans l’utilisation des normes environnementales.»
Mais les spécialistes savent que le label restera de toute façon une niche dans le marché des fonds immobiliers. «Le label TEEC restera très exigeant. A ce titre, les fonds immobiliers labellisés doivent démontrer qu’ils sont bien plus performants en matière d’émission et d’économie d’énergie que ce qu’exige l’ensemble des normes en vigueur dans le secteur», souligne Dominique Blanc.
Ce label intègre aussi des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). «Les gérants doivent par exemple s’assurer qu’il n’y a pas de controverses sur les conditions de construction et/ou de rénovation des bâtiments», indique Dominique Blanc. Une façon de véritablement se différencier dans le domaine des fonds immobiliers.