Actualités

Etude

Le nombre de millionnaires dans le monde est en progression

Funds magazine - 02 juillet 2021

Le Credit Suisse Research Institute a publié la douzième édition de son « Global Wealth Report », son rapport annuel sur le patrimoine des ménages à travers le monde. Il en ressort que la crise du Covid-19 n’a pas affecté la création de richesse en 2020 en raison des mesures prises par les gouvernements et les banques centrales pour en réduire l’impact économique. La richesse mondiale cumulée a progressé de 28 700 milliards pour atteindre 418 300 milliards de dollars à la fin de l’année. La fortune par adulte a augmenté de 6 % pour atteindre un nouveau pic historique de 79 952 dollars. Dans l’ensemble, les pays les plus touchés par la pandémie n’ont pas été plus affectés en matière de création de richesse.

La ventilation régionale indique que la richesse totale a augmenté de 12 400 milliards en Amérique du Nord et de 9 200 milliards en Europe. Ces deux régions ont cumulé l’essentiel de la croissance des richesses de 2020, la Chine contribuant pour 4 200 milliards supplémentaires et la région Asie-Pacifique (hors Chine et Inde) pour 4 700 milliards supplémentaires. A l’inverse, l’Inde et l’Amérique latine ont toutes les deux enregistré des pertes en 2020.

Le Credit Suisse Research Institute indique que l’impact de la pandémie sur la fortune a varié selon les sous-groupes de population, principalement en raison de deux facteurs : la composition du portefeuille et les chocs de revenus. Ceux qui détenaient une part élevée d’actions dans leurs actifs, comme les personnes d’un âge moyen avancé, les hommes et les groupes plus aisés d’une manière générale, sont parvenus mieux que d’autres à tirer leur épingle du jeu. Sur la plupart des marchés, les propriétaires ont enregistré des gains en capital en raison de la hausse des prix des logements.

L’édition 2021 du « Global Wealth Report » souligne toutefois que les écarts de richesse entre adultes se sont creusés en 2020. Le nombre mondial de millionnaires a progressé de 5,2 millions, pour atteindre 56,1 millions de personnes. Par conséquent, un adulte doit aujourd’hui posséder plus de 1 million de dollars pour compter parmi les 1 % les plus riches à l’échelle mondiale contre 988 103 dollars un an auparavant. La croissance du groupe Ultra High-Net-Worth (UHNW) s’est accélérée, avec une augmentation de 24 % de ses membres, le taux de croissance le plus élevé depuis 2003.

Enfin, à horizon 2025, la richesse mondiale devrait progresser de près de 39 % pour atteindre 583 000 milliards dollars. Les pays aux revenus faibles à moyens généreront 42 % de cette croissance, bien qu’ils ne représentent qu’à peine 33 % de la richesse actuelle. La richesse par adulte devrait augmenter de 31 %, dépassant le seuil des 100 000 dollars. Sans tenir compte de l’inflation, le nombre de millionnaires devrait également fortement progresser au cours des cinq prochaines années, pour atteindre 84 millions.