Actualités

INSTITUTIONNEL

L’Erafp pourra davantage diversifier son allocation

20 septembre 2019 - optionfinance.fr

L’Erafp va pouvoir aller plus loin dans la diversification de ses placements hors des marchés obligataires, qui représentent près de 57 % de son allocation (à fin 2018). Le cadre réglementaire du régime de retraite additionnelle de la fonction publique vient d’être amendé pour lui permettre d’investir davantage dans les actions, les actifs non cotés et l’immobilier. La limite d’investissement dans les actions et les fonds d’actifs non cotés, qui représentent aujourd’hui 32,2 % du portefeuille, est ainsi relevée à 45 %, contre 40 % auparavant. De même pour l’immobilier, qui pèse près de 10 % : le plafond passe de 12,5 à 15 %. Une réforme qui donne des marges de manœuvre au régime pour trouver du rendement tout en finançant l’économie réelle, fait valoir l’Erafp.