Actualités

Etude

Les actions et les produits structurés conservent la faveur des CGP

Funds magazine - 02 juillet 2021

Selon la dernière édition de l’Observatoire Nortia du Conseil financier indépendant, l’année 2021 sera placée sous le signe de la diversification pour les CGP. « Bien que de nombreuses incertitudes demeurent, la perspective d’une réouverture de l’économie mondiale laisse entrevoir des opportunités d’investissements qui poussent les CGP à miser sur la diversification. Sur le marché de l’assurance-vie : le fonds en euros, même s’il conserve une utilité pour les profils les plus défensifs, perd du terrain face aux UC. Dans le même temps, les CGP continuent à plébisciter le compte-titres, solution efficace grâce à sa souplesse pour investir avec réactivité », analyse Philippe Parguey, directeur général de Nortia. Avec 59 % de la collecte, les UC sont les grandes gagnantes du premier trimestre 2021. Sans surprise, la part dédiée aux fonds en euros diminue avec un taux au plus bas depuis deux ans, à 41 % (contre 46 % au quatrième trimestre 2020). Les UC à dominante actions occupent une place prépondérante dans les allocations, avec une part qui atteint les 33 % et un grand intérêt des CGP pour les marchés émergents, essentiellement Asie et Chine, et les UC thématiques, notamment celles orientées ISR. Au sein des compte-titres, les produits structurés et fonds actions sont plébiscités