Actualités

Allocation

Les assureurs font face à des risques accrus depuis l’été

04 octobre 2019 - optionfinance.fr

La baisse des taux souverains cet été, si elle a eu le mérite de gonfler le stock de plus-values latentes des assureurs, a surtout fortement déstabilisé leur bilan. Selon AllianzGI, les passifs des assureurs-vie européens ont augmenté en moyenne de 7,7 % sur le seul mois d’août, du fait de la baisse de leur taux d’actualisation, ce qui a eu pour conséquence de dégrader leur ratio de couverture de solvabilité. «En réaction, les assureurs ont, dans l’immédiat, cherché à réduire le risque dans leur portefeuille d’actifs, en coupant leurs allocations actions et dérivés», indique Hadrien Sag, insurance advisor EMEA chez AllianzGI. A plus long terme, cette baisse des taux confirme la persistance d’un environnement de taux défavorable aux assureurs-vie. En outre, plus les taux baissent, plus ils risquent de toucher un plancher qui les fera repartir à la hausse : les assureurs sont donc également face à un risque accru de remontée des taux, scénario tout aussi défavorable. Pour AllianzGI, cela démontre l’importance, pour les assureurs, de gérer de manière très réactive la duration de leur portefeuille d’actifs, mais aussi de disposer d’une allocation stratégique plus adaptée. «Dans ce nouvel environnement, on voit apparaître une nouvelle catégorie d’actifs de cœur de portefeuille composés d’obligations d’agences quasi souveraines, mais aussi de dette privée et de stratégies assises sur des classes d’actifs plus risquées, mais dont le profil de risque est optimisé par l’utilisation de dérivés», souligne Amine Benghabrit, directeur général France d’AllianzGI.