Actualités

Allocation

Les family offices continuent de préférer le non-coté

15 mai 2020

L’engouement pour le private equity se confirme parmi les investisseurs confiant la gestion de leur patrimoine à des family offices. Selon le baromètre annuel de leur association, l’AFFO, le capital-investissement capte 21 % de l’allocation, dont 13 % sont des investissements en direct, soit 1 point de plus que l’an dernier. Cette tendance, qui devrait se renforcer en 2020 pour 78 % des personnes interrogées, traduit le succès des offres de «club deals» proposées par certains family offices et qui permettent aux familles fortunées d’investir aux côtés des institutionnels dans des opérations. L’immobilier continue également d’attirer ces investisseurs, avec 18 % de l’allocation, de même que les actifs dits «tangibles». L’investissement dans les forêts, les vignobles, l’or ou le foncier agricole progresse ainsi de 3 points en un an, et cette dynamique devrait s’accentuer cette année. Les actions cotées, quant à elles, représentent 17 % des portefeuilles, contre 13 % pour les assurances-vie multisupport. Les fonds en euros sont en baisse de 1 point, à 12 %.