Actualités

Mai 2020

Les nouveautés du mois

28 avril 2020

Actions

Invesco propose deux nouveaux fonds Ucits : Invesco China A-Share Quality Core Equity Fund et Invesco China A-Share Quant Equity Fund. Le premier fonds a pour objectif d’assurer une croissance du capital à long terme en investissant dans les actions A émises par les sociétés chinoises cotées aux Bourses de Shanghai et de Shenzhen. Il se concentre sur des sociétés à valeur attractive et au potentiel de croissance durable, bénéficiant de modèles d’entreprises solides et de bilans sains. Le fonds est géré avec une approche bottom-up, basée sur des convictions fortes, et compte 30 à 40 valeurs. De son côté, Invesco China A-Share Quant Equity Fund utilise une approche d’investissement quantitative et multifactorielle. Visant à obtenir une croissance du capital à long terme, il investit dans les actions A de sociétés chinoises cotées aux Bourses de Shanghai et de Shenzhen. 

Obligations

L’UBP renforce son offre en obligations souveraines des pays émergents avec le lancement d’une stratégie centrée sur les «marchés frontières» : UBAM-Emerging Markets Frontier Bond. L’objectif de ce nouveau fonds est de bénéficier du potentiel de performance attractif offert par les émetteurs de pays dits «frontières», lié à des primes de risque qui surestiment la probabilité de défaut et sous-estiment les valeurs de recouvrement. Cette stratégie permet par ailleurs de profiter de la fenêtre d’opportunités offerte par la baisse marquée et généralisée des marchés récemment observée. Le gérant du fonds vise des performances supérieures à 10 % en dollars au travers d’une approche bottom-up, s’appuyant sur une solide connaissance fondamentale ainsi qu’une analyse rigoureuse de chacun des pays et titres. Le fonds se distingue aussi par un processus spécifique permettant d’identifier les obligations sujettes à des difficultés et à de potentiels défauts.

Gaspal Gestion enrichit sa gamme avec le lancement de Gaspal Oblig 1-4, qui a pour objectif de surperformer l’indice Euribor douze mois augmenté d’une marge de 1,2 %. Sa sensibilité moyenne sera supérieure à celle des autres fonds de la gamme, entre un et quatre. Ce nouveau fonds bénéficie des niveaux de valorisation des marchés de taux historiquement attractifs alors même qu’ont été mis en place des plans de soutien massifs à l’économie propices à restaurer la confiance. Son univers d’investissement couvre l’ensemble des produits de taux libellés en euros d’échéance court ou moyen terme, emprunts d’Etat ou dettes privées, de notation investment grade mais également speculative grade en privilégiant la catégorie BB. Ces actifs visés offrent aujourd’hui un rapport rendement/risque élevé et inégalé depuis de nombreuses années. 

Trackers

Lyxor commercialise un écosystème d’ETF conçus pour lutter contre le changement climatique. Ces ETF, qui tiennent compte des objectifs de réduction des émissions de carbone de l’accord de Paris de 2015, permettront aux investisseurs de s’exposer aux actions européennes, américaines, émergentes et mondiales de manière simple, transparente et peu coûteuse. Deux des ETF (Emerging Markets et US) ont été cotés dès le 26 mars sur Euronext (en euros) et deux autres seront cotés très prochainement.

BlackRock a élargi sa gamme d’ETF obligataires avec le lancement de trois produits ESG ultra-courts : iShares USD Ultrashort Bond ESG Ucits ETF (UEDD), iShares EUR Ultrashort Bond ESG Ucits ETF (EUED) et iShares GBP Ultrashort Bond ESG Ucits ETF (UESD). Ces trois nouveaux ETF sont des équivalents ESG des ETF Ucits existants, et offrent une exposition en dollars, euros et livres sterling investment grade dans des entreprises fixes et flottantes à très court terme, dans les secteurs de l’industrie, des services publics et des sociétés financières. Les critères ESG excluent spécifiquement les émetteurs impliqués dans les armes controversées, les armes nucléaires, les armes conventionnelles, les armes à feu civiles, le tabac, les divertissements pour adultes, l’alcool, les jeux de hasard, l’énergie nucléaire, les organismes génétiquement modifiés, les sables bitumineux et le charbon thermique.

Le gestionnaire américain a également renforcé sa gamme d’ETF durables avec trois nouveaux fonds : iShares MSCI EMU SRI Ucits ETF (SMUA), iShares $ Corp Bond ESG Ucits ETF (SUOU) et iShares Smart City Infrastructure Ucits ETF (CITY). Le premier fonds offre une exposition ciblée aux entreprises du marché boursier de la zone euro ayant les meilleurs scores ESG. Le deuxième fonds est une alternative ESG au fonds phare iShares $ Corp Bond Ucits ETF (LQDE). Il offre une exposition aux obligations d’entreprises investment grade, libellées en USD et bénéficiant de notations ESG MSCI élevées. Il suit l’indice Bloomberg Barclays MSCI US Corporate Sustainable SRI et a un TER de 0,15 %. Enfin, le troisième est un fonds thématique visant à capitaliser sur les opportunités présentées par la nouvelle génération de mégapoles intelligentes offrant des modes de vie durables, s’inscrivant dans la tendance des flux migratoires des campagnes vers les villes à l’échelle mondiale. L’indice STOXX Global Smart City Infrastructure intègre également des critères de sélection ESG pour certains secteurs, risques et controverses. Le fonds tient un TER de 0,40 %.

Invesco enrichit sa gamme d’ETF ESG avec le lancement de l’ETF Invesco S&P 500 ESG Ucits. L’indice que suivra le nouveau fonds a été conçu pour offrir un profil de risque et de rendement similaire à celui de l’indice large S&P 500, mais avec des caractéristiques ESG nettement améliorées. L’ETF détiendra un panier de titres de haute qualité et visera à atteindre la performance de l’indice par le biais de contrats d’échange (swaps). L’objectif de cette méthode est d’obtenir une performance plus proche et plus constante que celle d’une réplication physique complète. Les mêmes principales exclusions seront appliquées au panier de titres que celles de l’indice.