Actualités

Juin 2020

Les nouveautés du mois

26 mai 2020

Actions

BlackRock annonce le lancement du BlackRock Global Impact Fund, qui offre aux investisseurs la possibilité d’orienter leurs placements vers des entreprises qui s’engagent activement pour relever les grands défis en lien avec les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Le portefeuille est composé d’entreprises agissant dans des secteurs «à impact» identifiés par la recherche des équipes de BlackRock. Ces secteurs comprennent notamment des entreprises s’engageant en faveur de l’accès à une éducation de qualité et au logement, d’autres se concentrant sur l’innovation en matière de soins pour répondre aux enjeux de société tels que ceux engendrés par la pandémie de Covid-19, ou encore celles œuvrant en faveur de l’inclusion financière et numérique, de la prévention du réchauffement climatique, de la lutte contre les dégradations environnementales ainsi que des stratégies d’optimisation de consommation et d’utilisation des ressources en eau. Pour atteindre les objectifs du fonds, l’équipe a défini des critères d’impact stricts pour les entreprises composant le portefeuille, dont : - l’importance relative – la majorité des revenus ou la majorité de l’activité commerciale doit faire progresser un ou plusieurs des ODD ; - l’apport nouveau – défini comme la mise sur le marché d’une nouvelle technologie ou d’une innovation au service d’une population défavorisée ou d’un marché encore non couvert ; - la mesurabilité – l’impact doit être quantifiable.

Neuberger Berman propose le fonds Ucits 5G Connectivity. La stratégie, l’une des toutes premières dédiées à la thématique 5G, existe depuis décembre 2017 et affiche plus de 4,2 milliards de dollars sous gestion. Ce fonds thématique d’actions internationales est investi dans les principales entreprises qui facilitent la 5G, ou en bénéficient, et la connectivité de demain, y compris l’infrastructure de réseau 5G, l’Internet des objets (IoT), les applications et services. Il se concentre sur les entreprises dont plus de 50 % de la croissance des bénéfices futurs provient de la mise en place de la 5G et comptera entre 40 et 60 lignes. Le fonds prend également en compte les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans son processus de construction de portefeuille et ne détiendra aucune société présente sur la liste d’exclusion ESG de Neuberger Berman.

DNCA complète la gamme ISR DNCA Invest Beyond avec le lancement du fonds DNCA Invest Beyond Climate. Ce fonds offre une réponse aux investisseurs qui souhaitent s’engager face aux décisions de neutralité carbone prises par l’Union européenne. L’approche permet de limiter les biais sectoriels en proposant une analyse différenciée des entreprises en fonction des risques et enjeux climatiques auxquels elles font face. L’équipe de gestion a distingué quatre poches d’investissement : les technologies «bas carbone», les solutions d’efficience, le secteur à faible impact carbone et les producteurs d’énergie. La sélection des entreprises en portefeuille se base sur une analyse fondamentale de leur activité, du modèle d’affaires et de la stratégie d’alignement + 2 °C a minima. Pour son analyse ESG, DNCA a développé un outil propriétaire ABA (Above and Beyond Analysis), partagé par l’ensemble des équipes de gestion. Ce modèle d’analyse ESG a pour objectif d’offrir une notation dont la construction est maîtrisée dans son intégralité et basée exclusivement sur les données des entreprises.

Obligations

Groupama AM étoffe son offre avec un nouveau fonds d’obligations hybrides d’entreprises baptisées G Fund-Hybrid Corporate Bonds. Le fonds est investi en obligations hybrides d’entreprises privilégiant les pays de l’OCDE, et dont les émetteurs affichent une notation de crédit investment grade. La stratégie d’investissement repose sur une haute sélectivité des émetteurs. Cette approche de bond picking est fondée sur l’analyse fondamentale des sociétés, entre analyse stratégique (management, positionnement concurrentiel), diagnostic financier (structure bilancielle, croissance et rentabilité, cash-flows…), analyse prévisionnelle des résultats et analyse des clauses spécifiques aux dettes hybrides. Parallèlement, l’équipe s’appuie sur une lecture top-down lui permettant de tenir compte également de l’environnement macroéconomique, géographique ou sectoriel pouvant impacter la sélection de titres. Il en résulte une construction de portefeuille qui ne reproduit pas les biais de composition de l’univers hybride, permettant ainsi de bénéficier d’un rendement supérieur à l’univers des obligations crédit senior tout en réduisant la volatilité induite par la forte concentration, sectorielle et par émetteur, des indices hybrides.

AllianzGI commercialise sur le marché français le fonds Allianz Strategic Bond en France. Géré selon l’approche macrodiscrétionnaire globale de l’équipe, le fonds vise à générer une surperformance et agit comme un diversificateur de portefeuille. Il n’est historiquement pas corrélé aux actions et investit à échelle mondiale dans les classes d’actifs obligataires. Malgré la crise déclenchée par la pandémie de coronavirus et la volatilité des marchés obligataires, le fonds a surperformé son indice de référence de 11 % au premier trimestre 2020. 

Trackers

Lyxor ETF a lancé cinq nouveaux ETF thématiques qui offrent une exposition aux tendances structurelles mondiales de long terme : la croissance de l’économie numérique (digital economy), les technologies de rupture (disruptive technology), le changement urbain avec la mobilité du futur (future mobility), les villes intelligentes (smart cities) et les habitudes de consommation des Millennials. Ces ETF sont indexés sur des indices conçus par MSCI. La construction de ces indices thématiques s’appuie sur un ensemble de mots clés faisant référence à des produits, services et concepts associés aux cinq thèmes. Cet ensemble est constitué grâce à l’utilisation de techniques telles que le traitement naturel du langage et les technologies les plus récentes de la science des données, permettant ainsi de sélectionner de manière systématique les sociétés qui seront incluses dans l’indice, en fonction de la proportion du chiffre d’affaires qu’elles réalisent en lien avec un thème particulier. Chaque indice intègre des filtres fondés sur les notations ESG de MSCI, des scores de controverse et l’exclusion de certaines activités.