Actualités

Funds Magazine

Les nouveautés du mois

27 février 2019 - fundsmagazine.fr

ACTIONS

Candriam lance le fonds Candriam Equities L Oncology Impact,
un fonds investissant dans des sociétés cotées qui développent des produits et services contribuant activement à la lutte contre le cancer (diagnostic, profilage, traitement). Ce nouveau fonds encourage le développement d’un vaste éventail de diagnostics et de traitements contre le cancer et cherche à identifier les découvertes disruptives dans la façon dont il est traité. Avec ce lancement, Candriam souhaite offrir aux investisseurs l’opportunité d’investir dans un fonds ayant un impact social positif direct. Par ailleurs, la société de gestion s’est engagée à reverser jusqu’à 10 % des commissions de gestion de ce fonds, afin de soutenir la recherche contre le cancer par le biais d’instituts de recherche européens de premier plan.

Allianz Global Investors lance une stratégie «Pet and Animal Wellbeing»
pour profiter du dynamisme du marché mondial des soins pour animaux de compagnie (130 milliards de dollars en 2016 et avec un rythme de progression de presque 5 % par an en moyenne pour dépasser les 200 milliards de dollars à l’horizon 2025, selon les estimations de Grand View Research). La stratégie investit à l’échelle mondiale dans des actions d’entreprises dont le modèle économique est orienté vers les animaux domestiques et d’élevage, autrement dit les fabricants d’aliments, les commerçants (en ligne) de produits, les assureurs ou encore les fournisseurs de produits pharmaceutiques, biotechnologiques et de santé dédiés aux animaux. Il s’agit généralement de sociétés cotées de petite ou moyenne taille (petites et moyennes capitalisations). Le portefeuille est concentré sur une trentaine de titres.

La société de gestion RWC Partners commercialise un nouveau fonds actions marchés émergents nouvelle génération, baptisé RWC Next Generation Emerging Markets Fund. Il a été conçu dans le but d’offrir aux investisseurs un accès illimité aux valeurs de croissance présentes sur ces marchés, lesquelles sont sous-représentées dans les indices et les fonds déjà disponibles. Les opportunités engloberont les économies émergentes les plus petites, ainsi que les marchés frontières plus liquides. En investissant dans des pays se trouvant à un stade de développement plus précoce que les principaux marchés émergents, tels que les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), les investisseurs bénéficieront du fort potentiel de croissance de ces économies. Ces pays ont aussi de faibles corrélations, aussi bien entre eux qu’avec les autres marchés développés, et cela se traduit par un effet de diversification très intéressant pour les investisseurs déjà exposés aux marchés actions émergents.

AXA IM lance un fonds spécialisé dans les fintech.
Baptisé AXA WF Framlington FinTech, le fonds investit dans des actions et des titres assimilés de sociétés du secteur de la technologie financière ou fintech partout dans le monde. Le portefeuille compte à ce jour 40 à 60 sociétés. Les sociétés présentes dans l’univers d’investissement couvriront les thématiques suivantes : les paiements digitaux conduisant vers une société sans cash, les leaders innovants et les entreprises qui facilitent le déploiement de ces technologies, comme la cybersécurité et les technologies réglementaires (regtech).


OBLIGATIONS


Nordea AM étend aussi le concept Stars à l’expertise obligataire avec le lancement du Nordea 1-European Corporate Stars Bond Fund. Le fonds bénéficie de l’approche sélective et bottom-up des titres obligataires investment grade, développée par l’équipe crédit. Celle-ci pousse également la gestion active un peu plus loin via une véritable intégration ESG.
Par ailleurs, le gestionnaire d’actifs propose le fonds Nordea 1-European Covered Bond Opportunities Fund. Les obligations sécurisées européennes, une classe d’actifs encore inexplorée, représentent une alternative d’investissement intéressante pour les investisseurs recherchant des actifs sûrs, capables de délivrer des rendements supérieurs. Elles affichent un track record robuste. En plus de deux cents ans d’existence, ces titres n’ont jamais connu de défaut.


DIVERS

DNCA Finance élargit sa gamme ISR avec la commercialisation de trois fonds, dont un fonds flexible patrimonial ISR. Ce dernier, baptisé Alterosa, arbitre entre quatre classes d’actifs en fonction des marchés et des anticipations des gérants : actions, obligations classiques, obligations convertibles et produits monétaires. Les émetteurs en portefeuille sont analysés à travers deux axes : la responsabilité sociale d’entreprise (RSE) et la transition économique durable, qui reflètent une analyse approfondie des tendances économiques, environnementales et sociétales de long terme. A travers le modèle propriétaire ABA (Above & Beyond Analysis), cinq transitions sont identifiées : transition démographique, médicale, économique, mode de vie et écologique. Ainsi, la gestion sélectionne des valeurs ayant un impact positif sur les enjeux du développement durable. La part obligataire est majoritairement investie en obligations d’entreprises sélectionnées en fonction de la qualité de crédit de l’émetteur. Une attention constante est portée à la sensibilité et à la liquidité.
La part actions varie de 0 à 50 % du portefeuille par une gestion active et fondamentale.
Le fonds DNCA Invest Beyond Semperosa sélectionne des entreprises ayant des impacts environnementaux et sociaux positifs en relation avec les ODD identifiés comme pertinents pour l’univers des actions cotées : santé et bien- être, eau propre et assainissement, énergie propre, industrie innovante et infrastructure, villes durables, consommation et production responsables, lutte contre le changement climatique… La sélection de valeurs éligibles dans les fonds Semperosa se fait en deux étapes. Tout d’abord, une analyse extra-financière. Seules les entreprises présentant une bonne gestion des risques de responsabilité et une réelle contribution à la transition économique durable sont éligibles. Ensuite, une analyse financière (qualité fondamentale, valorisation et liquidité) détermine l’entrée d’une valeur en portefeuille et son poids.
Le fonds DNCA Invest Beyond European Bond Opportunities est un fonds ISR principalement investi en obligations libellées en euro. Cette stratégie permet ainsi d’améliorer la rentabilité d’un placement monétaire sur la durée de placement recommandée. C’est une alternative aux fonds en euro, mais sans garantie en capital. Le gérant sélectionne des titres dans l’univers des valeurs obligataires en explorant les différents segments de ce marché. La sélection peut aussi résulter de l’analyse de l’émetteur.


PERFORMANCE ABSOLUE

Sunny AM étend sa gamme avec le lancement de Sunny Multi Strategic Bonds, un fonds obligataire décorrélé. Global, il combine un large éventail de stratégies obligataires, sans biais a priori, et est capable d’intervenir sur tous les marchés de taux, en euro ou en devises, via l’achat d’obligations ou par le biais de produits dérivés. Plutôt qu’une allocation par classe d’actifs qui n’offre plus la même visibilité sur les performances et qui n’est plus une approche suffisante pour éviter les fortes baisses, le gérant du fonds déploie une allocation par stratégies de gestion plus en adéquation avec les différents cycles de marché. Le fonds utilisera ainsi des stratégies directionnelles, des stratégies de portage et des stratégies d’arbitrage lui permettant de tirer parti des deux configurations de marché, à la hausse comme à la baisse et sans contraintes particulières. A cette approche nouvelle de l’allocation dans ce type de fonds est ajoutée une approche du contrôle des risques également novatrice : l’utilisation de la CVaR qui permet d’estimer le potentiel de perte dans les cas extrêmes et qui est préconisée par le comité Bâle 4 pour le contrôle des banques.
Le fonds a pour objectif de surperformer l’Eonia + 300 bp bruts/an sur une durée de trois ans avec un objectif de volatilité de 6 % maximum en conditions normales de marché.


PEA

Goldman Sachs Asset Management annonce que son fonds Goldman Sachs Europe CORE Equity Portfolio est désormais éligible au PEA. Les stratégies core de GSAM sont des stratégies actions fondamentales reposant sur les dernières avancées technologiques en matière de recherche et de valorisation des sociétés en portefeuille. Ainsi, aux traditionnelles méthodes de gestion fondamentale, Goldman Sachs ajoute un traitement de l’information par les technologies du big data et de l’intelligence artificielle, seules capables de traiter des quantités substantielles d’informations et d’améliorer significativement la compréhension des sociétés cotées et leur analyse.

Lyxor lance le Lyxor PEA Obligations d’Etat Euro Ucits ETF. Cet ETF a pour objectif de répliquer, à la hausse comme à la baisse, l’indice de référence FTSE MTS Eurozone Government Bond IG (Mid Price) Index (Ex-CNO Etrix) libellé en euro. Cet indice propose une exposition au marché des obligations souveraines européennes. Eligible au PEA, le Lyxor PEA Obligations d’Etat Euro Ucits ETF vient compléter la gamme PEA de Lyxor ETF, déjà composée de plus 70 ETF. Il s’agit du premier ETF obligataire éligible au PEA disponible sur le marché français. Le fonds affiche des frais courants de 0,4 %.


TRACKERS

DWS propose des ETF Xtrackers thématiques de nouvelle génération. Le Xtrackers Future Mobility Ucits ETF* et le Xtrackers Artificial Intelligence and Big Data Ucits ETF sont cotés sur le marché allemand depuis le 5 février 2019. Le premier de ces ETF a vocation à investir dans des entreprises exposées aux futures tendances en matière de mobilité, comme l’émergence des véhicules autonomes et le passage aux voitures électriques et hybrides, et d’autres tendances telles que les batteries électriques et au lithium. Le second ETF propose une exposition aux entreprises dont la croissance profite de la montée en puissance de certaines disciplines, telles que le deep learning, le cloud computing, la reconnaissance d’images, la reconnaissance vocale, les chatbots, et d’autres thèmes comme le traitement automatique du langage naturel. Ces deux ETF répliquent des indices dédiés qui utilisent une méthode de filtrage inédite reposant sur l’IA. Cette méthode s’attache également à identifier des entreprises ayant déposé des brevets qui devraient largement contribuer à la croissance future de leurs revenus. Il s’agit d’indices mondiaux.