Actualités

Novembre 2019

Les nouveautés du mois

20 novembre 2019 - fundsmagazine.fr

Obligations

La Française lance La Française Global Floating Rates, dont l’objectif est de générer, sur la période de placement recommandée de deux ans, une performance nette de frais supérieure à celle de l’Euribor 3 mois plus 150 points de base pour l’action I, grâce à un portefeuille cible (non contractuel) de plus de 100 titres combinant les rendements des titres à taux variable high yield avec la faible volatilité des titres à taux variable investment grade. La stratégie de gestion vise à capter la prime de risque crédit tout en minimisant la sensibilité au risque de taux, en investissant dans des instruments de dette à taux variables ou fixes variabilisés. Le fonds peut investir jusqu’à 100 % de son actif net dans de la dette privée et/ou dans des titres émis par des Etats ou assimilés (parapublics, garantis, supranationaux) à taux fixe, variable ou variabilisé. L’allocation géographique des émetteurs des titres auxquels le fonds pourra être exposé est également flexible, pouvant aller jusqu’à 100 % dans des émetteurs de la zone euro ou de l’OCDE, et permettant d’optimiser la diversification du portefeuille.

Columbia Threadneedle Investments a enregistré en France le fonds Threadneedle (Lux) European Short-Term High Yield Bond Fund. Le fonds suit l’approche d’investissement du European High Yield Bond Fund, mais cible les obligations à court terme. Le fonds se concentre davantage sur l’échéance d’une obligation plutôt que sur sa duration. La gestion repose sur une approche bottom-up. Le fonds présente une sensibilité aux taux d’intérêt inférieure à celle d’un fonds à haut rendement standard.

Groupama AM propose une nouvelle solution de bond picking investie en «obligations vertes» et baptisée G Fund Global Green Bonds. Ce nouveau fonds a pour philosophie l’accompagnement des émetteurs dans leur dynamique de transition énergétique et écologique (par exemple : énergies renouvelables, contrôle de la pollution, transports propres, gestions des déchets, préservation de l’eau…), tout en visant la génération de performances financières. Le processus de gestion combine approches directionnelle, de valeur relative et assurantielle, en capitalisant sur six moteurs de performance : «allocation géographique», «allocation directionnelle taux et courbe de taux», «allocation classes d’actifs taux et crédit», «bond picking» (sélection des titres), «stratégies swap/inflation» et, enfin, «exposition aux devises».


Actions

Amundi propose Amundi Funds New Silk Road, un fonds qui recherche les opportunités d’investissement en actions sur les marchés qui bénéficient de l’essor des nouvelles routes commerciales traversant l’Asie, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Il investit dans les entreprises dont l’activité et le chiffre d’affaires sont directement impactés par la Belt and Road Initiative (dans le secteur de l’Infrastructure, par exemple), mais aussi dans les sociétés pouvant tirer parti des retombées secondaires et tertiaires de la nouvelle route de la soie, notamment dans les secteurs du tourisme ou de l’éducation. Le processus d’investissement est conçu pour tenir compte également des sensibilités géopolitiques le long de la nouvelle route de la soie : après une première sélection d’idées d’investissement de la part des spécialistes des actions des marchés émergents, l’allocation est effectuée en fonction de l’analyse macroéconomique d’Amundi sur les marchés émergents, enrichie d’une analyse supplémentaire des pays, des secteurs et des styles. Enfin, le portefeuille est optimisé à l’aide d’une technique de construction de portefeuille propriétaire pour atteindre une distribution des risques équilibrée. L’objectif final est de construire un portefeuille de fortes convictions réunissant 60 à 90 titres.

Quaero Capital s’associe à Cullen Capital Management LLC pour lancer Cullen ESG US Value, un nouveau compartiment en actions US de la sicav luxembourgeoise Quaero Capital Funds (Lux). Le fonds vise à investir dans les actions des sociétés américaines se traitant à des valorisations attrayantes et présentant des caractéristiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) favorables. La philosophie d’investissement repose sur une combinaison unique de recherche quantitative et fondamentale, aussi bien pour l’analyse value que pour la composante ESG, à partir de la sélection de l’univers d’investissement jusqu’au suivi du portefeuille final. Le fonds se concentre sur environ 25 à 30 positions.

CPR AM élargit sa gamme de fonds thématiques avec le lancement de CPR Invest-Future Cities, qui investit dans les actions internationales présentes dans l’écosystème urbain. Le cœur de la philosophie d’investissement de ce nouveau fonds réside dans une appréhension globale de la thématique, qui ne se focalise ni uniquement sur les infrastructures, ni uniquement sur les nouvelles technologies. Son découpage sectoriel repose sur l’identification par l’équipe de gestion des cinq piliers de l’écosystème urbain : construction, mobilité, connectivité, ressources et services. Pour intégrer les enjeux extra-financiers au cœur de la thématique, l’équipe de gestion applique aux entreprises un double filtre basé sur la prise en compte de critères ESG pour exclure les entreprises jugées peu compatibles avec un développement urbain harmonieux et celles faisant l’objet de controverses ou impliquées dans des scandales publics. Elle applique ensuite son processus de gestion classique qui combine analyse quantitative à deux niveaux, analyse fondamentale approfondie et gestion du risque. Le portefeuille de CPR Invest-Future Cities compte environ 70 valeurs.

BNPP AM enrichit la gamme de fonds «multifacteurs» avec le lancement du fonds BNP Paribas Euro Multi-Factor Equity, un fonds appliquant une stratégie quantitative de sélection de titres dans l’univers des actions de la zone euro. La sélection des titres repose sur une approche combinant plusieurs facteurs : momentum, qualité, valorisation et faible volatilité. Elle s’appuie sur une analyse quantitative d’indicateurs fondamentaux et de données de marché dans l’objectif d’identifier les titres présentant les meilleures perspectives de rendement tout en contrôlant un ensemble de critères de risques.


Performance absolue


Syquant propose un nouveau fonds «event driven credit», Helium Invest. Ce fonds se concentre principalement sur les événements d’entreprises au travers d’instruments de crédit. En complément et dans un objectif de diversification, il couvre également les opportunités de crédit à court et les situations d’arbitrage sur les obligations convertibles. Il vise une performance de Libor Eur un mois + 5 % avec un objectif de volatilité compris entre 3 et 5 %.

L’Union Bancaire Privée lance, sur sa plateforme alternative Ucits, une nouvelle stratégie «long/short equity» centrée sur le secteur technologique. L’approche consiste en une allocation dynamique aux actions de petite et moyenne capitalisation dans des secteurs liés à la technologie, et caractérisées par des opportunités de croissance méconnues ou sous-estimées. Plus spécifiquement, l’investissement est concentré sur des segments ayant fait l’objet de disruptions technologiques, notamment la propriété intellectuelle, les logiciels, les médias, l’entertainment, l’équipement, la connectivité et la logistique. Cette nouvelle stratégie a recours à une approche fondamentale, alors que la recherche s’articule autour de deux grands axes – l’innovation technologique et le comportement des consommateurs.


Trackers


State Street Global Advisors commercialise le SPDR Stoxx Europe 600 ESG Screened Ucits ETF. Ce fonds a vocation à supprimer toute exposition aux armes controversées, au tabac et au charbon thermique, ainsi qu’aux entreprises ne respectant pas les dix principes du Pacte mondial des Nations Unies. Les filtres d’exclusion appliqués par l’indice Stoxx 600 ESG-X reposent sur les données de Sustainalytics. Le fonds, dont le TER est de 0,12 %, dispose d’un mécanisme de «sortie rapide» qui lui permet de réagir rapidement aux polémiques sur les questions ESG. Si une entreprise de l’indice voit son niveau de risque de controverse calculé par Sustainalytics porté à cinq (risque élevé), elle sera retirée de l’indice dans les deux jours suivant l’annonce.

Amundi lance deux nouveaux ETF thématiques : Amundi Smart City Ucits ETF et Amundi Smart Factory Ucits ETF. Pour permettre aux investisseurs de bénéficier du potentiel économique qu’offrent ces villes du futur, six secteurs représentant différents aspects clés des villes «intelligentes» ont été sélectionnés pour l’ETF Smart City : les infrastructures urbaines, la domotique, l’e-commerce, la santé, les loisirs, les nouvelles technologies. Cet ETF, ainsi construit, rassemble près de 208 valeurs réparties sur ces six secteurs.
Pour la construction de l’ETF Smart Factory, Amundi a sélectionné un indice de 252 titres répartis sur cinq secteurs clés de cette révolution technologique, conduisant à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production : la robotique avancée, le cloud computing et le big data, la cybersécurité, la réalité augmentée et l’impression 3D, ainsi que l’Internet des objets (IoT). Ces deux ETF couvrent à la fois les marchés développés et émergents, et utilisent une approche multisectorielle qui permet de conjuguer plusieurs expositions thématiques. Les frais s’élèvent à 0,35 %.


Diversifiés

Groupama AM lance G Fund Future for Generations : un fonds thématique diversifié, dont la stratégie d’investissement cible des entreprises qui apportent des solutions concrètes aux enjeux climatiques, énergétiques, de consommation durable et de santé. Ce fonds, dont l’enjeu fondamental est la transmission aux générations futures, investit dans une allocation cible de 30 % d’actions et de 70 % d’obligations, avec une marge de manœuvre de plus ou moins 20 %. Ces titres sont essentiellement européens, issus d’entreprises jugées économiquement performantes, respectueuses de l’environnement et impliquées dans la préservation de nos conditions de vie. Sa stratégie d’investissement comporte quatre piliers thématiques, répondant à 9 des 17 objectifs de développement durable.

Sycomore élargit sa gamme de fonds ISR avec Sycomore Next Generation, un fonds diversifié patrimonial qui investit dans les entreprises dont les modèles sont compatibles avec l’objectif d’une croissance durable. Géré selon une approche patrimoniale, le fonds adopte une gestion opportuniste entre actions (0-50 %) et instruments obligataires (0-100 %). La poche obligataire se veut équilibrée entre dette corporate et publique, mais évolutive en fonction des tendances de marché. L’équipe de gestion s’appuie sur son expertise historique en matière de stock picking et de bond picking, enrichie de plus de dix ans de recherche extra-financière réalisée par une équipe de sept experts ESG.