Actualités

Funds

Les nouveautés du mois

16 octobre 2018 - fundsmagazine.fr

Actions

BNY Mellon IM lance BNY Mellon Global Infrastructure Income Fund. Ce fonds vise à maximiser la performance totale générée à partir des revenus et de la croissance du capital, en investissant dans un portefeuille concentré de 20 à 40 titres d’entreprises d’infrastructures cotées à travers le monde. L’équipe cherche à construire une exposition à un large univers d’opportunités d’investissement dans les infrastructures qui sont bien positionnées pour tirer profit des tendances économiques, sociales et environnementales. Le portefeuille regroupe des positions sur des secteurs traditionnels des infrastructures, tels que les transports, l’énergie et les services aux collectivités, ainsi que des expositions à des secteurs moins traditionnels liés à des enjeux sociaux ou de communication, notamment les satellites, les hôpitaux et les maisons de retraite.

BNY Mellon IM commercialise également BNY Mellon Mobility Innovation Fund. Il investit dans des entreprises de toutes capitalisations de marché qui sont à l’origine d’une mutation en profondeur de la manière dont nous utilisons, alimentons et contrôlons nos moyens de transport. Le fonds sélectionnera un large éventail d’entreprises dans des secteurs variés, impliquées dans la thématique de la révolution de la mobilité. Ces expositions incluent notamment les solutions logicielles innovantes et les nouvelles capacités d’infrastructures de données requises pour accompagner l’essor des véhicules autonomes, les systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) nécessaires à la sécurité routière, l’envolée de la demande pour les véhicules électriques résultant de l’évolution du cadre réglementaire en faveur de l’énergie verte, et le recours de plus en plus important aux applications de co-voiturage.

RobecoSAM lance sa stratégie Smart Mobility, dont l’objectif est d’investir dans les entreprises cotées en Bourse exploitant les opportunités liées à l’électrification du secteur des transports. Il s’agit plus précisément d’investir dans les entreprises appartenant aux segments suivants : fournisseurs de composants pour véhicules électriques, constructeurs et équipementiers automobiles, réseaux électriques et infrastructures de charge ainsi que connectivité et conduite autonome. La construction du portefeuille repose essentiellement sur une sélection de titres de type bottom-up et tient compte du degré d’attractivité de chaque sous-segment. Les considérations ESG ayant un impact sur la performance financière sont intégrées à l’analyse de la valorisation de chaque entreprise.


Obligations

PIMCO propose le PIMCO GIS Global Investment Grade Credit ESG Fund, un fonds qui vise à maximiser le rendement total en investissant dans le crédit investment grade de qualité tout en ayant un impact social positif. Le style d’investissement conjugue analyses top-down et bottom-up, guidées par des tendances tant cycliques que séculaires, et met l’accent sur la diversification. Le cadre ESG de PIMCO s’articule autour de trois éléments : exclusion, évaluation et engagement. Les sociétés dont les pratiques ne sont pas en ligne avec certains principes de durabilité sont exclues des portefeuilles ESG de PIMCO. Les entreprises sont également évaluées selon leur historique en matière de critères ESG, et celles qui disposent des meilleures pratiques en la matière sont privilégiées.

Jupiter lance Jupiter Flexible Income, un fonds qui vise un rendement de 4 à 6 % dans la perspective d’une croissance du capital à long terme (trois à cinq ans). En maintenant un équilibre prudent entre les stratégies génératrices de rendement, en mettant l’accent sur la croissance dans le temps et avec une gestion des risques disciplinée, Jupiter Flexible Income cherche à offrir à ses clients une solution d’investissement complète, transparente et cohérente. Le fonds peut investir dans le monde entier, dans divers actifs générateurs de rendement, dans toute la structure du capital, à la fois dans des catégories d’actifs traditionnelles et non traditionnelles.

Swiss Life Asset Managers lance un nouveau fonds obligataire high yield à échéance baptisé SLF (F) Opportunité High Yield 2023.
Le processus d’investissement est centré sur une analyse crédit bottom-up, titre par titre, dont l’objectif est une évaluation rigoureuse du risque de défaut de chaque émetteur et une estimation de la valeur de recouvrement. La sélection des titres est motivée par l’évaluation des primes de risque. La construction du portefeuille repose également sur une recherche de diversification, sectorielle et géographique, qui contribue à diluer le risque de défaut. Le fonds est ainsi exposé à au moins dix secteurs et constitué à son lancement d’un socle de 40 à 60 lignes d’investissement qui sera par la suite élargi. Le fonds est par ailleurs investi en obligations libellées en devises fortes, euro, USD ou GBP, et est couvert contre le risque de change.


Divers

Omnes lance, en association avec LCL Banque Privée, une troisième génération de fonds ouverte aux particuliers qui souhaitent investir dans les sociétés françaises non cotées : un FCPR baptisé LCL PME Expansion 3 et un FPCI, LCL Expansion 3. Ces fonds investiront au capital de PME françaises non cotées lors d’opérations de capital-développement et de transmission. D’une durée de dix ans, ces fonds, ouverts aux clients de LCL Banque Privée et de LCL Gestion de Fortune, visent à délivrer une performance équivalente à celle des fonds traditionnellement dédiés aux investisseurs professionnels. Les souscripteurs bénéficient d’une fiscalité attractive, qui se traduit, le cas échéant, pour les souscripteurs personnes physiques, par une exonération d’impôt sur les produits et plus-values à la sortie. LCL PME Expansion 3 est accessible dès 5 000 euros d’investissement. LCL Expansion 3 répond quant à lui aux attentes des clients pouvant investir des montants supérieurs à 100 000 euros, avec un fonctionnement identique aux fonds institutionnels (appels de fonds successifs).